21 Janvier 2013

Afrique du Nord: Ligue arabe - Un sommet pour l'entraide économique

Le sommet économique de la Ligue arabe qui se tient les 21 et 22 janvier à Ryad, en Arabie Saoudite, vise à aider financièrement les pays arabes les plus pauvres, car les problèmes sociaux entrent pour une bonne part dans le phénomène des printemps arabes.

Deux ans après le déclenchement des « printemps arabes » et le renversement de trois chefs d'Etat (en Tunisie, en Egypte et en Libye), l'Arabie Saoudite invite les membres de la Ligue arabe à se préoccuper des facteurs économiques à l'origine de ces bouleversements politiques.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères a souhaité que les décisions soient à la hauteur des aspirations des peuples. Notamment en cherchant à rassembler des ressources financières supplémentaires, pour soutenir les pays les plus pauvres.

En effet, le chômage s'établit à un niveau particulièrement élevé dans les pays arabes, où il atteint en moyenne 16% de la population active. Mais les investissements entre pays de la zone, en clair des riches pays pétroliers vers les pays les moins favorisés, ne dépassent pas 25 milliards de dollars par an. Soit cinq fois moins que le total des investissements arabes aux Etats-Unis.

Pour les participants à ce sommet, développement économique et amélioration du niveau de vie des populations seront donc le moyen de garantir la paix sociale et la stabilité politique.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.