22 Janvier 2013

Afrique: Contre la RDC - Le Niger à la quête d'une première victoire à l'extérieur après 21 ans

Photo: CAF
Daouda Kassaly, gardien de but du Niger

analyse

Le Niger va poursuivre sa quête d'une première victoire à l'extérieur du pays en 21 ans, lorsqu'il affrontera la RD Congo dans la seconde rencontre du groupe B à la Coupe d'Afrique des Nations 2013.

Il s'agit d'une attente étonnamment longue pour une victoire à l'extérieur, avec sa dernière enregistrée sur le chemin du succès pour la qualification en Coupe du Monde de 1-0 contre le Botswana à Gaborone, en 1992.

Compte tenu de ces chiffres frappants, il est en quelque sorte étonnant qu'il se soit qualifié pour les deux dernières phases finales de la Coupe d'Afrique des nations, mais cela est révélateur de sa force à la maison à Niamey.

L'entraîneur Gernot Rohr fera tout son possible pour trouver le code secret d'un succès à l'extérieur, et pour être juste, ses joueurs ont eu leur responsabilité dans la défaite 1-0 face au Mali dans leur premier match du tournoi.

Les Maliens ont marqué leur but en fin de partie sur une bévue du gardien nigérien Douada Kassaly, et ont eu des occasions de prendre l'initiative auparavant.

Rohr était furieux du résultat, et contre les officiels du match, car il estime que Douada avait été fauché dans la montée vers le but, mais aussi s'était montré courageux pour renverser la situation contre la RD Congo.

« C'est dommage que le but soit le résultat d'une erreur de l'arbitre, qui n'a pas vu une grossière faute sur mon gardien de but », a déclaré Rohr. « [Mais] nous ferons de notre mieux pour gagner le deuxième match. L'équipe a un esprit combatif et cela est bien ».

La République Démocratique du Congo, pour sa part, a connu d'énormes problèmes dans la période qui a précédé le tournoi avec des rumeurs de démission de l'entraîneur Claude Leroy quelques jours avant la compétition du fait de retards de paiement.

Cela fut démenti plus tard, mais il a effectué une attaque cinglante contre la fédération congolaise pour la façon dont elle a géré la préparation de la CAN.

Les joueurs s'étaient mis en grève le jeudi et le vendredi précédant la compétition en solidarité avec le coach et beaucoup de gens s'attendaient à ce qu'ils ne tiennent pas face au Ghana dans leur premier match.

Mais après avoir été mené par 2 à 0, ils sont revenus en force dans la deuxième mi-temps et ont fait montre de beaucoup de confiance et de caractère, en égalisant à 2 à 2 et en donnant l'impression de pouvoir continuer et gagner la partie.

« Après tous les problèmes que l'on a connus, l'expérience est fantastique pour le pays et j'espère que ce résultat va maintenant rassembler toute la nation derrière nous », a déclaré LeRoy, en pensant à leur match contre les Black Stars.

«Il faut remonter à 1974 pour voir la seule fois où ce pays s'est qualifié étape par étape pour la Coupe du Monde. Nous devons maintenant effectuer notre retour dans à une compétition de haut niveau comme la Coupe d'Afrique des Nations ».

« Les joueurs ont un talent énorme et de la qualité comme nous l'avons montré contre une nouvelle équipe du Ghana. Je suis fier de mes joueurs ».

Mais cette euphorie ne servira à rien avec une défaite face au Niger qui, bien qu'elle n'élimine pas tout à fait pas la RD Congo, rendrait ses chances de qualification extrêmement minces.

Ads by Google

Copyright © 2013 allAfrica.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.