23 Janvier 2013

Tunisie/Algérie: Hold-up des Aigles de Carthage face aux Fennecs

La Tunisie a mis du temps, mais s'est imposée par une victoire de 1 à 0 contre son rival nord africain, l'Algérie, dans une désastreuse rencontre de Groupe D Coupe d'Afrique des Nations 2013 au Royal Bafokeng Stadium, mardi soir.

Le match devait être une rencontre animée entre deux équipes qui aiment jouer un football offensif, mais a fini par être une partie insipide qui ne s'est animé que dans les dernières minutes, lorsque Youssef Msakni a trouvé le chemin des filets pour les Tunisiens.

La première mi-temps en particulier, le spectacle a été médiocre, avec très peu d'occasion, et des fautes et hors-jeu qui ont haché le jeu. La partie a complètement manqué de rythme et a manqué du « piquant » attendu dans une rencontre entre ces deux géants nord-africains.

Le meilleur moment du match se situe juste après la demi-heure, lorsqu'une tête de Islam Slimani heurta la barre transversale de la Tunisie sur un centre de Feghouli Sofiane. Il s'agissait, de loin, de la seule occasion de marquer qui se soit présentée pour les deux équipes.

Le milieu de terrain algérien Kadir Foued aurait dû faire beaucoup mieux quand il se retrouva dans la surface de réparation, mais ne put effectuer un tir direct sur le but.
La Tunisie eut sa meilleure occasion avec Harbaoui Hamdi, mais il tirait directement sur le gardien algérien Rais Mbolhi.

Djamel Mesbah rata la cadre pour l'Algérie alors qu'il était très bien placé au deuxième poteau, comme le fit Adlene Guedioura, dont le tir passa quelques centimètres au-dessus de la barre transversale.

C'était un signe que les Algériens, qui étaient dominateurs dans la possession, étaient réduits à des tirs de loin, incapables de contourner la défense tunisienne pour se créer des occasions dans la surface de réparation.

Et de l'autre coté, la Tunisie aurait dû prendre l'avantage. Oussama Darragi trouva Harbaoui dans la surface de réparation, mais ce dernier tira hors du cadre, alors qu'il semblait plus facile de marquer.

Ils ont finalement marqué un but in extremis, lorsque Msakni effectua un superbe tir enroulé de l'extérieur de la surface de réparation qui se logea dans la lucarne.

Ce fut l'un des rares éclats de jeu dans ce qui était, un match du moins médiocre, et donne à des Tunisiens plus rigoureux une chance réelle de jouer les quarts de finale.

L'Algérie espère un bien meilleur résultat, quand elle rencontrera le Togo lors de son prochain match prévu dans le même stade, ce samedi ; tandis que la Tunisie fera face à la tâche ardue d'une rencontre avec le leader du groupe, la Côte d'Ivoire.

Ads by Google

Copyright © 2013 allAfrica.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.