Cote d'Ivoire/Togo: Les Eléphants peinent pour vaincre un Togo accrocheur

Les favoris de la Côte d'Ivoire ont obtenu la victoire qu'ils espéraient au début de leur tentative de s'offrir la gloire de la Coupe d'Afrique des Nations, mais pas aussi aisément qu'ils l'espéraient car leur victoire a été laborieuse face au Togo à Rustenburg, mardi.

L'homme du match, Gervinho, a offert les trois points de la victoire aux favoris du tournoi, en seulement deux actions victorieuses pour mettre fin au spectacle plein de verve d'un Togo accrocheur, qui aurait pu arracher une magnifique victoire.

Le jeu de l'équipe ivoirienne a semblé suffisamment indiquer, en particulier derrière, qu'elle n'est pas aussi infaillible que la plupart des experts l'avaient laissé entendre.

En effet, le Togo aurait pu marquer un but, après seulement 90 secondes, lorsque son capitaine Emmanuel Adebayor se retrouva seul devant le gardien ivoirien, mais il hésita suffisamment pour permettre à Kolo Touré de sauver ce qui aurait été un début catastrophique pour les Éléphants.

La réponse ivoirienne ne tarda pas quand Gervinho remisa la balle pour le joueur africain de l'année, Yaya Touré, juste à la limite de la surface de réparation. Le gardien Kossi Agassa ne put arrêter le tir de ce dernier. Les huit minutes qui suivirent semblaient suggérer un possible massacre de l'équipe du Togo, dont la reconstruction a été très pénible.

Mais les Ivoiriens furent à la peine durant la première mi-temps jusqu'à ce qu'une minute de la pause, Touré assène un autre tir puissant sur le cadre qui vibra sous la puissance du tir et la balle revint en jeu.

Pour le Togo, l'égalisation qui paraissait improbable, semblait très lointaine, alors que les ivoiriens manquaient de marquer sur un corner et que Jonathan Ayité frappa la balle pour une égalisation peu probable.

Le Togo aurait pu prendre l'avantage en deuxième mi-temps lorsque, sur un corner, Dare Nidombe marqua de la tête ; mais l'arbitre qui n'avait pas suivi l'action à cause d'un remplacement, ne valida pas le but et ordonna de reprendre le corner.

Mais à la fin, les ivoiriens prirent l'avantage avec un Touré de nouveau décisif ; son coup franc trouva Gervinho démarqué au second poteau, à seulement deux minutes de la fin de la partie.

Mais il y eut encore du suspense dans le temps additionnel, car à la fin le Togo fut sur le point d'égaliser à nouveau sur une passe habile d'Adebayor. Maleureusement Boubacar Barry détourna le ballon pour offrir aux favoris une victoire de justesse.

Ads by Google

Copyright © 2013 allAfrica.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.