Cap-Vert/Maroc: Les insulaires triomphent contre les Lions de l'Atlas

Le remplaçant Youssef El Arabi a sauvé la mise au Maroc avec une égalisation tardive, mais il s’agissait quand même d’un soir de triomphe pour les ménés des Iles du Cap Vert lors de la Coupe d'Afrique des Nations à Durban, le mercredi 23 janvier.

L'attaquant qui joue en Espagne, a marqué un but à la 78ème minute, mettant fin à la possibilité d'un formidable bouleversement qui aurait été classé parmi l’un des plus importants de l'histoire du tournoi.

Le Cap-Vert, avec une population d'un peu plus de 500 000 habitants et le plus petit pays à avoir jamais disputé le tournoi, a encore une chance réaliste de progresser vers les quarts de finale de la compétition.

Le but de Platini à la 36ème minute a vu les Capverdiens, à la surprise générale, prendre un avantage qu'ils ont gardé jusqu'à ce qu’El Arabi concrétise une transversale d’Abdelaziz Barrada.

Après avoir pratiqué un jeu de second ordre pendant longtemps, le Maroc a terminé le match en force ; et un étincelant El Arabi, sur corner, a placé une tête qui a presque donné la victoire aux Lions de l'Atlas à la 83ème minute.

Mais le Cap-Vert aurait aussi pu marquer tôt, puisque Ryan Mendes redoubla d’efforts pour tirer un coup franc par-dessus le mur, sur lequel le gardien du Maroc ne put que repousser la balle des deux poings, avant que le danger ne fut écarté.

Cependant, Lamyaghri fut impuissant à empêcher les insulaires de prendre une avance à la surprise générale à la 35ème minute, au cours de laquelle Karim El Ahmadi perdit la balle au milieu du terrain, que Mendes transmit à Platini qui la logea parfaitement dans les filets du Maroc.

Younes Belhanda reçut un carton jaune pour un tacle avec les pieds en l’air, et son deuxième avertissement du tournoi qui signifiait une suspension automatique d'un match.

Il fut remplacé peu de temps après que des Marocains mécontents eussent montré peu de signes d'être en mesure de remonter à la marque.

Mais ils trouvèrent la faille quand Barrada s'élança sur la droite et coupa la balle pour El Arabi, qui marqua d'une frappe du pied droit qui ne laissa aucune chance au gardien Vozinho.

Cependant, il y avait beaucoup de satisfaction pour les capverdiens: «C'est une soirée où le football Cap-Vert est à féliciter, un grand soir pour notre pays », a déclaré l'entraîneur Lucio Antunes.

«Nous avons montré que nous avons de grands joueurs comme l'Afrique du Sud, le Maroc, le Nigeria, la Côte d'Ivoire ».

Le point qu’ils ont gagné s’ajoute à celui qu'ils ont décroché en contraignant le pays hôte, l’Afrique du Sud, au match nul en match d'ouverture, et leur permet de rêver d'une place en huitièmes de finale s'ils battent, ou même font un match nul avec l'Angola à Port Elizabeth le dimanche 27 janvier.

L’Afrique du Sud prend la tête du groupe après avoir battu l'Angola par 2 à 0 dans le premier match du mercredi. Il a quatre points, le Cap-Vert et le Maroc en ont deux et l'Angola en a un, avec un match à jouer.

Ads by Google

Copyright © 2013 allAfrica.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.