La Presse (Tunis)

25 Janvier 2013

Algérie: Attaque contre le complexe gazier d'In Amenas - Condamnation ferme d'Ennahdha

Le mouvement Ennahdha a condamné mercredi, «l'attaque odieuse» qui a ciblé le site gazier d'In Amenas, dans le sud-est de l'Algérie, exprimant sa «ferme condamnation de tous les actes de violence et de terrorisme sous toutes leurs formes» ainsi que son «entière solidarité» avec l'Algérie.

Dans un communiqué parvenu à la TAP, Ennahdha a estimé que l'attaque contre le complexe gazier qui a pris en otage des centaines de travailleurs de nationalités différentes n'ayant aucune responsabilité dans le déroulement des évènements, est «contraire aux principes de l'Islam».

«Le Mouvement a suivi les développements des évènements regrettables survenus au Mali, entraînant la division du pays, une intervention militaire étrangère et le cycle d'une guerre destructrice qui a eu pour conséquence l'attaque contre le site d'

In Amenas en Algérie», lit-on dans le communiqué.

Le mouvement Ennahdha a averti «la jeunesse islamiste de ne pas s'impliquer dans des guerres sans légitimité religieuse, n'ayant aucun intérêt, sauf pour les ennemis de l'Islam et entraînant généralement des pertes en vies humaines tout en attisant la discorde entre musulmans».

Un groupe armé avait pris en otage mercredi dernier entre 500 et 600 personnes sur le site gazier de Tiguentourine à 40 km d'In Amenas.

Trente-sept étrangers de huit nationalités différentes et un Algérien ont été tués lors de l'attaque.

Ads by Google

Copyright © 2013 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.