Le Potentiel (Kinshasa)

24 Janvier 2013

Congo-Kinshasa: Epidémie de choléra - Atelier national d'évaluation de la réponse à l'épidémie en 2011 et 2012

Le Bureau des Nations unies pour les affaires humanitaires (OCHA) a, dans sa note d'information à la presse datée du 23 janvier, annoncé l'ouverture d'un atelier national d'évaluation de la réponse à l'épidémie de choléra en 2011 et 2012, hier mercredi à Kinshasa dans la salle de conférences de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le Bureau des Nations unies pour les affaires humanitaire (OCHA) fait savoir que, pendant deux jours, les principaux partenaires humanitaires et le ministère de la Santé publique procéderont à l'évaluation de la gestion de l'épidémie pour en tirer des leçons pratiques et formuler des recommandations en vue d'améliorer la réponse dans les années avenir.

Selon OCHA, les participants mettront également à jour les connaissances et partageront les expériences sur les vaccins anticholériques afin de permettre au ministère de la Santé publique et aux partenaires d'en connaître les enjeux et l'applicabilité dans le contexte de la RDC.

Depuis deux ans, plusieurs zones dans presque tout le pays, à l'exception des deux Kasaï, ont été touchées par l'épidémie de choléra qui a fait des dizaines de milliers de cas dont des centaines de morts, souligne OCHA. Tout en faisant savoir que les difficultés d'accès à l'eau potable, surtout dans des milieux ruraux, est la cause principale de la persistance de l'épidémie de choléra en RDC.

Parlant de la rougeole, toujours dans sa note d'information, OCHA fait savoir que 116 cas de rougeole dont 11 décès ont été rapportés du 1 au 13 janvier 2013 dans la zone de santé de Djolu dans le district sanitaire de Tshuapa, en province de l'Equateur. L'UNICEF, en collaboration avec l'inspection provinciale de la santé, a préparé 45 kits d'urgence rougeole au profit de 32 Zones de santé affectées dans la province, informe OCHA. Et que ces kits seront positionnés dans les différents districts sanitaires de la province. Cependant, fait remarquer OHCA, l'acheminement rapide des ces intrants risque d'être handicapé par les difficultés d'accès liées au mauvais état des routes.

En 2012, plus de la moitié des Zones de santé de la province étaient affectées par la rougeole. Selon OCHA l'épidémie de rougeole persiste également dans la province du Maniema, où 1 691 cas ont été notifiés en 2012, notamment dans les Zones de santé de Kabambare, Lubutu, Obokote et Punia.

Depuis le début de cette année, 68 cas dont trois décès ont été enregistrés dans la seule aire de santé de Bikenge, dans la zone de santé de Kunda. Au Nord Kivu, l'UNICEF a lancé ce 22 janvier une campagne de vaccination de cinq jours visant 1,2 million d'enfants de 6 mois à 15 ans, annonce OCHA. Il précise que cette campagne est menée dans les zones de santé de Binza, Karisimbi, Kirotshe, Masisi, Rutshuru et Rwanguba, touchées par des mouvements de populations, ainsi que dans la Zone de santé de Beni qui enregistre des cas de rougeole depuis plusieurs semaines. Cette campagne est mise oeuvre en partenariat avec l'ONG Merlin et la division provinciale de la Santé, fait savoir le bureau onusien.

Nord-Kivu : 25 mille personnes déplacées

Dans une autre note d'information à la presse datée du même 23 janvier, le Bureau des Nations unies pour les affaires humanitaires (Ocha) indique qu'environ 25 000 personnes déplacées internes sont arrivées à Mulamba et ses environs dans le territoire de Walungu. Et que ces personnes auraient fui les affrontements entre l'armée nationale et les miliciens du groupe Raïa Mutomboki dans les localités de Chishadu, Luntukulu, Maziba, Nyamareghe , Nzibira dans le même territoire, et de Chulwe et Luhago dans le territoire de Kabare.

OCHA fait savoir qu'une mission humanitaire qui s'est rendue le 16 janvier à Mulamba, rapporte que la grande majorité des déplacés est hébergée dans des familles d'accueil en raison d'une moyenne de trois familles déplacées par ménage d'accueil, mettant en mal les capacités de survivance de la communauté hôte. La mission a constaté des besoins importants en biens essentiels de ménage, en abris d'urgence, en eau, hygiène et assainissement ainsi qu'en santé.

A ces besoins s'ajoute le problème de protection civil pris à partie par toutes parties belligérantes. OCHA fait savoir également, qu'une réponse dans le cadre du programme de Réponse rapide au mouvement des populations (RRMP) est en cours de préparation. L'activisme de Raïa Mutomboki est à la base des mouvements importants des populations ces dernières semaines au Sud-Kivu, fait remarquer OCHA. Il estime à environ 910 000 le nombre de personnes déplacées internes au Sud-Kivu à la fin de l'année dernière.

Toujours dans sa note d'information à la presse OCHA, fait savoir que le Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR) et la Commission nationale pour les réfugiés ont identifié plus de 2 200 réfugiés centrafricains lors d'une mission conjointe du 3 au 19 janvier à Gbadolite et Mobayi-Mbongo, dans le district du Nord-Ubangi.

Les difficultés d'accès dans d'autre localités accueillant les réfugiés dont Yokama et Bosobolo , d'une part, et, d'autre part, les tracasseries administratives ne permettent pas d'avoir une estimation globale des réfugiés centrafricains habitant dans la zone. Avec l'appui de l'UNICEF, cette mission a distribué des articles essentiels de ménage à 128 familles de réfugiés centrafricains dans les deux cités. Par ailleurs, une autre mission onusienne à Zongo du 9 au 11 janvier a rapporté la présence des réfugiés centrafricains dans des familles d'accueil.

Selon OCHA, ces réfugiés refuseraient de s'identifier pour éviter le paiement des taxes auprès des services de l'immigration. Le Bureau des affaires humanitaires estime qu'une implication des autorités provinciales pourrait permettre une meilleure application des droits de réfugiés et faciliter ainsi l'identification des réfugiés ainsi que leurs besoins urgents. Depuis quelques semaines, plus de cinq mille centrafricains ont trouvé refuge en Equateur et en Province Orientale, fait savoir OCHA.

Ads by Google

Copyright © 2013 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.