Algérie/Togo: L'Algérie battue par le Togo

Photo: facebook
Emmanuel Adebayor, attaquant togolais

Première grosse surprise de cette CAN 2013, les Fennecs ont d'ores et déjà perdu leur ticket pour les quarts de finale.

Battus deux à zéro par le Togo ce samedi 26 janvier dans le stade de Rustenburg, les hommes du coach Vahid, malgré une large domination, n'ont jamais trouvé le chemin des filets.

Emmanuel Adebayor et Dové Wome ont inscrit les deux buts togolais. Ce résultat qualifie également la Côte d'Ivoire pour le prochain tour.

De notre envoyé spécial à Rustenburg,

Des vuvuzelas, des supporters togolais en formes et un énorme drapeau algérien dans les tribunes. Le décor est planté pour ce match décisif entre les Fennecs et les Eperviers.

Pour cette deuxième rencontre de la journée à Rustenburg, l'Algérie sait d'ores et déjà qu'elle doit faire ses valises en cas de défaite. En match officiel, les Verts ont croisé à deux reprises le chemin des Eperviers du Togo. A chaque fois, ils sont sortis victorieux. Mais ce soir, les statistiques ne suffisaient pas...

Le Togo, une équipe coriace

C'est un adversaire assez coriace - il avait fait suer les Ivoiriens - qui s'est présenté face aux Fennecs. Les Togolais, qui disputent leur septième CAN, n'ont jamais eu l'occasion de passer le premier tour. Malgré des problèmes internes dans la préparation, les Eperviers ont donc donné du fil à retordre aux Algériens.

Et comme lors du match contre la Tunisie, les hommes du coach Vahid ont été dominateurs mais sans réussite, avec une possession de balle plus importante et trois bons coups francs en première période. Mais comme la dernière fois, ils ont fait preuve d'une grande naïveté.

Comme face à la Tunisie, l'arbitrage va encore faire jaser. Islam Slimani a été accroché dans la surface par Djene (58e) et avec ce penalty non sifflé, l'Algérie avait les moyens de se relancer.

Une autre action aurait pu aussi permettrent aux Fennecs de changer la donne. Sur un corner tiré par Sofiane Feghouli, Adlène Guedioura place sa tête, mais le gardien des Eperviers, Kossi Agassa, plonge et détourne le ballon en corner (22e).

Islam Slimani loin de son meilleur niveau

Du côté du Togo, la seule occasion des quarante-cinq premières minutes est la bonne.

Sur une erreur de marquage de Rafik Halliche, Emmanuel Adebayor, l'attaquant de Tottenham, s'en va battre M'Bolhi d'un plat du pied droit (32e). Adebayor, dont la venue en Afrique du Sud avait suscité moult débats permet donc au Eperviers de continuer leur parcours dans cette phase de poule.

Très largement dominateurs mais inefficaces, les Algériens se cherchent un attaquant de la trempe d'Adebayor. Islam Slimani, acteur décisif dans la qualification des Fennecs pour cette CAN, est resté ce soir très muet. Vahid Halilhodzic le sort d'ailleurs à la 75e minute (remplacé par Aoudia).

A moins de 10 minutes de la fin du match, les Fennecs ont toujours le dessus sur des Eperviers qui accumulent les fautes. Mais rien n'y fait.

Cerise sur le gâteau, en fin de rencontre, le match est arrêté pour remettre en place la structure du but togolais qui ne tenait plus droit. Cette scène insolite au Royal Bafokeng de Rustenburg est longuement sifflée par les spectateurs.

Une histoire de poteau

Mais l'épisode cocasse aboutit également à une décision qui aurait pu énormément faire jaser, lorsque l'arbitre du match décide de donner... 13 minutes de temps additionnel à ce match. Un choix difficilement compréhensible puisque le chronomètre avait été arrêté pendant la pause forcée.

Mais ce sont finalement les Eperviers qui profitent de l'offrande. Servi en profondeur, Womé file tranquillement jusqu'à M'Bohli et se joue du gardien algérien (93e).

Si en 2010 le match contre la Côte d'Ivoire fut décisif pour les Fennecs, la prochaine rencontre n'aura aucune saveur. En effet, les Algériens auront sûrement déjà bouclé les valises, éliminés mathématiquement avant la dernière journée, tandis que les Eléphants ivoiriens sont, eux, d'ores et déjà qualifiés pour les quarts de finale.

Le Togo, lui, devra « simplement » éviter de perdre contre la Tunisie pour passer le premier tour d'une CAN pour la première fois de son Histoire.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

L'Algérie éliminée par le Togo

Emmanuel Adebayor, attaquant togolais

Première grosse surprise de cette CAN 2013, les Fennecs ont d'ores et déjà perdu leur ticket pour les quarts de finale. Read more »