L'Express (Port Louis)

26 Janvier 2013

Ile Maurice: Les pirates somaliens ont comparu en cour

Les douze pirates somaliens, qui ont été transférés à Maurice, ont comparu en Cour intermédiaire, à Port-Louis, ce samedi 26 janvier. Ils ont été «remanded to police cell» en attendant leur comparution devant le juge Prithviraj Fekna.

Un fort dispositif policier a été mis en place pour la comparution des douze pirates somaliens en cour intermédiaire, ce matin. Une accusation provisoire de «Piracy attack at high seas» sous la Piracy and Maritime Violence Act a été logée contre eux.

Ils seront, de nouveau, traduit en cour le jeudi 31 janvier et seront présentés devant le juge Prithviraj Fekna, qui présidera leur procès.

La police ayant objecté à leur remise en liberté conditionnelle, ils ont été reconduits à Alkatraz, aux Casernes centrales, Port-Louis, où ils sont incarcérés depuis leur arrivée, vendredi soir.

Auparavant les douze suspects ont été appelés à jurer un affidavit sur la base duquel, un avocat leur a été commis d'office.

Les pirates somaliens sont arrivés à Maurice en début de soirée, vendredi 25 janvier, à bord d'un avion spécialement affrété par la force Atalante. Selon un accord signé avec l'Union européenne, un tribunal spécial mauricien devra statuer sur leur sort.

Le ministre des Affaires étrangères, Arvin Bolell, a souhaité que le procès ait lieu le plus rapidement possible. «Dès que leur procès sera terminé, ils seront transférés. Nous avons signé un accord avec le Puntland pour cela», a-t-il précisé.

Les pirates somaliens ont été appréhendés par les forces américaines lors d'une opération dans les eaux somaliennes, le 5 janvier.

Ads by Google

Copyright © 2013 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.