Tchad: Le pays se dote d'un nouveau gouvernement

Au Tchad, le Premier ministre Joseph Djimrangar Dadnadji, nommé le 21 janvier dernier, a formé ce samedi 26 janvier 2013 son gouvernement. 26 personnalités font leur entrée, mais les principaux ministres sont restés en place. On note des changements aux Finances, à l'Agriculture, au Pétrole ou encore à la Fonction publique.

26 ministres sur 42 font leur entrée au gouvernement. Il y en a qui arrivent pour la première fois, d'autres ont déjà été ministre. C'est le cas d'Abdoulaye Abakar à la Fonction publique, Ahmat Mahamat Bechir à la Sécurité publique ou encore Dangde Laoubele Damaye à l'Agriculture.

Le nouveau gouvernement compte cinq femmes. On est encore loin de la parité. Comme il l'a annoncé lors de sa prise de fonction, le Premier ministre Joseph Djimrangar Dadnadji a composé une équipe qui doit se mettre aussitôt au travail.

Le travail, c'est d'obtenir un nouvel accord avec les travailleurs du secteur public, en pose après avoir observé plus de dix semaines de grève pour revendiquer une augmentation des salaires.

Idriss Déby a été réélu sur un programme qui promet le développement du monde rural, la promotion des femmes et de la jeunesse. A trois ans de la fin du quinquennat, on est encore loin du compte, même si des efforts ont été faits.

Autre défi pour l'équipe de Joseph Djimrangar Dadnadji : renouveler avec les partenaires, surtout les institutions de Bretton Woods, avec lesquelles le Tchad est fâché pour le moment.

Enfin, la nouvelle équipe devra travailler au maintien de la sécurité dans le pays, qui est relativement calme dans une sous-région en plein soubresaut.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.