Togo/Algérie: Les Eperviers éliminent les Fennecs

Le Togo a sorti l’Algérie de la Coupe d'Afrique des Nations 2013, après une victoire 2-0 dans un affrontement du Groupe D au Royal Bafokeng Stadium à Rustenburg, le samedi soir.

Ce résultat signifie que la Côte d'Ivoire est la première à accéder aux quarts de finale du tournoi, après avoir battu la Tunisie 3 à 0 plus tôt dans la journée.

L’Algérie est entré dans ces phases finales avec une position de second du classement mondial de la FIFA pour l'Afrique, mais il a été désespérément décevant dans ses deux matchs, en manquant de transformer ses occasions de buts et en se retrouvant sans un point de marquer.

Un premier but d’Emmanuel Adebayor en première mi-temps et un but tardif de Dove Wome ont suffi pour sceller la victoire en faveur du Togo, et entretenir ses espoirs d'atteindre les huitièmes de finale. Il aura une confrontation directe avec la Tunisie en match de poule mercredi prochain, pour une place dans les 8 derniers.

Le Togo a commencé brillamment, avec Adebayor qui a failli marquer en début de partie, mais le gardien algérien Rais Mbolhi réagit rapidement sur sa ligne pour sauver son équipe. De l’autre côté, l'excellent Sofiane Feghouli effectue une ouverture pour Islam Slimani qui le met face au but, mais il fausse sa frappe.

Kossi Agassa effectue un certain nombre de beaux sauvetages dans le but du Togo au début du match, lorsque l'Algérie pousse en attaque, avec Feghouli qui était dans tous les bons coups de l’équipe algérienne.

Mais c'est le Togo qui prit l’avantage contre le cours du jeu lorsque Moustapha Salifou, de la tète démarqua Adebayor qui accourait, et le tir à ras de terre de ce dernier fit mouche.

L’Algérie a eu alors deux penalties non sifflets dans la seconde période et tous ont semblé indiscutables.

Le premier a vu Dakonam Djene faucher Feghouli dans la surface de réparation du Togo. L'Algérien avait prit le meilleur sur le Togolais, mais il y eut un contact entre les deux hommes et à proprement parler, il semble que le pénalty devait être sifflé.

Le second incident a impliqué les deux mêmes joueurs, mais encore une fois l’arbitre a fait fi des protestations des joueurs algériens. Le ralenti a montré qu'il a été descendu alors qu’il était en position de tir au but, ajoutant ainsi plus au sentiment d'indignation du banc algérien.

Les africains du nord ont alors lancé des attaques vague après vague sur le camp togolais, mais bien que leurs actions fussent bien élaborées, ils péchaient dans la finition.

Il y a eu un long temps mort vers la fin de la partie quand un poteau du but du Togo dans la surface de réparation se cassa, mais finalement il fut réparé et le jeu reprit.

Les officiels de match affichèrent environ 13 minutes de temps additionnel à la fin de la partie pour compenser l'interruption, et c'est durant cette période que Wome, qui joue pour le Free State Stars dans le championnat sud-africain, déboula de la ligne médiane et, avec sang-froid, plaça la balle au fonds des filets.

Ads by Google

Copyright © 2013 allAfrica.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.