25 Janvier 2013

La crise malienne focalisera l'attention du 20ème Sommet de l'Union Africaine à Addis-Abeba

SPONSOR WIRE

Addis-Abeba, Ethiopie — Les questions politiques et sécuritaires en Afrique seront, sans conteste, les sujets phares du 20ème sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine (UA), qui se tiendra les 27 et 28 janvier 2013, au siège de l'institution, à Addis-Abeba, en Ethiopie, même si la rencontre portera sur le thème : "Panafricanisme et Renaissance africaine".

Il s'agit notamment de la crise malienne, du conflit latent entre le Soudan et le Soudan du Sud, de la rébellion armée du Mouvement M23 en République démocratique du Congo et de la récente crise en République Centrafricaine.

De toutes ces crises, celle du Mali retiendra le plus l'attention de ce 20ème sommet de l'UA, affirment de nombreux diplomates africains en poste à Addis- Abeba.

Pour preuve, le sujet était au centre de la réunion du Comité des représentants permanents des Etats membres de l'UA, qui a clos ses travaux le mercredi 22 janvier 2013. Il figure également en bonne place de la rencontre des ministres des Affaires étrangères des Etats membres de l'UA, qui s'achève ce vendredi 25 janvier 2013.

Il est aussi prévu, ce même vendredi, une réunion du Conseil de paix et de sécurité de l'UA ainsi qu'une rencontre de coordination entre les Commissions de l'UA et de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) sur la situation au Mali.

Une conférence des donateurs sur le Mali, organisée conjointement par l'UA, la CEDEAO et les Nations unies, se tiendra le mardi 29 janvier 2013. Elle réunira tous les Etats membres de l'UA ainsi qu'une soixantaine de pays et d'institutions partenaires, en vue de mobiliser un soutien financier et logistique aux Forces de défense et de sécurité maliennes et à la Mission internationale de soutien au Mali (MISMA).

M. Kadré Désiré Ouédraogo, le président de la Commission de la CEDEAO, la Communauté économique régionale (CER) dont fait partie le Mali, prendra activement part à cette conférence ainsi qu'au 20ème sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UA.

Ce sera l'occasion pour lui de faire aux uns et aux autres le point des différents efforts fournis par l'organisation sous-régionale pour trouver une issue pacifique à la crise malienne, d'une part, et de la visite qu'il avait rendue le lundi 21 janvier 2013 à Bamako, au Mali, aux troupes de la MISMA afin de constater de visu le déploiement en cours de ces dernières sur le terrain, d'autre part.

Ce déplacement avait, en effet, permis à M. Ouédraogo de s'entretenir avec les soldats sur place, d'appréhender les conditions dans lesquelles ils opèrent et d'échanger avec eux sur les meilleures possibilités de les soutenir en vue de la reconquête du Nord-Mali.

A noter qu'en marge des travaux de ce 20ème sommet de l'UA, le président de la Commission de la CEDEAO s'entretiendra avec de nombreuses personnalités d'organisations africaines et internationales sur des sujets d'intérêt commun, la coopération bilatérale ainsi que les questions économiques, politiques et sécuritaires en Afrique de l'Ouest.

Copyright © 2013 Economic Community of West African States. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.