28 Janvier 2013

Cap-Vert/Angola: Accession historique du Cap-Vert en quarts de finale

Photo: Confédération Africaine de Football
Ryan Mendes da Graça du Cap-Vert

Le Cap-Vert, en marquant deux buts en fin de partie, a assuré une accession historique en quarts de finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2013, avec une victoire de 2 à 1 contre l'Angola à Port Elizabeth, dimanche soir.

Dans une soirée au cours de laquelle les scores pouvaient basculer, quand à chaque moment toutes les quatre équipes jouaient leur dernier match de poule qualificatif, le Cap-Vert a finalement rejoint l’Afrique du Sud, le pays hôte, dans les phases à élimination directe. L’Angola et le Maroc rentrent tôt à la maison.

La qualification des insulaires n’a cependant été assurée que dans le temps additionnel de son match, lorsqu’ils ont marqué deux fois dans les 10 dernières minutes de la partie pour se mettre à l’abri.
Un but personnel de son capitaine Nando donna à l'Angola l’avantage pendant une mi-temps, mais Fernando Varela marqua le but égaliseur, avant que Heldon Nhuck n’inscrive le but de la victoire, donnant ainsi aux requins bleus une place en quarts de finale, pour leur première participation en phase finale de l’évènement sportif phare du continent.

Les Angolais ont été les architectes de leur propre chute dans une large mesure, le gardien Lama a eu sa part de responsabilité dans les deux buts du Cap-Vert avec une piètre prestation, tandis qu'ils n'ont pas fait preuve d’efficacité offensive en attaque une fois de plus.

Une tête de Manucho manqua le cadre de peu pour eux à la 13e minute, quand il aurait pu faire mieux, mais ils prirent l’avantage à la 33e minute.

Amaro a été excellent sur le côté gauche pendant tout le match et c'est sa transversale vers Mateus dans la surface de réparation qui a malencontreusement été détourné dans ses propres filets par Nando.

Le Cap-Vert aurait pu revenir à la marque presque immédiatement lorsque la tète de Júlio Tavares passa à côté, alors qu’il aurait dû laisser la balle à son coéquipier Fernando Varela, qui aurait sûrement marqué.

Et les Angolais ont ensuite été contraints de dégager sur leur ligne à deux reprises en quelques secondes, lorsque le dégagement du poing Lama trouva l’un de ses défenseurs et la balle fut dévié en direction du but vers Tavares qui réussit à placer sa tête vers le but, mais ne put scorer.

Cela aurait servi d'avertissement extrême pour les Palancas Negras, mais ils ont semblé ne pas en avoir tenu compte. Un autre corner fut relâché par Lama et de nouveau heurta son propre défenseur et rebondit vers le but. Manucho Dinis eut la chance de dégager sur sa ligne, mais ne put que détourner le ballon dans la trajectoire de Fernando Varela, qui marqua.

Le Cap-Vert savait qu'un but de plus les amènerait en quarts de finale et il arriva dans la première minute des arrêts de jeu.

Lama fut à nouveau coupable, car il ne put que repousser un tir dans la direction de Heldon, qui catapulta la balle au fonds des filets pour faire date dans l'histoire.

Il y a eut des scènes joyeuses à la fin du match, l'entraîneur Lucio Antunes fit un tour d'honneur avec le drapeau du Cap Vert, et les joueurs eux-mêmes à côté de joie.
Il s'agit d'un exploit remarquable pour eux et une soirée qui va rester inoubliable pour ces joueurs pour le restant de leur vie.

Ads by Google

Copyright © 2013 allAfrica.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.