28 Janvier 2013

Afrique: L'UA célèbre la libération de Tombouctou et débloque 50 millions de dollars

Photo: Emilio Labrador/Flickr
Une rue de Tombouctou

Le dossier malien a dominé le 20e sommet de l'Union africaine, qui s'est achevé ce lundi 28 janvier à Addis-Abeba. Les autorités maliennes présentes dans la capitale éthiopienne - et notamment M. Traoré - ont réagi avec joie à l'information majeure du jour, la libération de Tombouctou. Le président malien par intérim a prononcé un discours poignant.

C'est un Dioncounda Traoré tout sourire que les envoyés spéciaux de RFI à Addis-Abeba ont croisé, ce lundi soir, à la cérémonie de clôture du sommet de l'UA. Le président de la transition malienne venait d'apprendre la libération de Tombouctou, cité des 333 saints meurtrie par de longs mois d'occupation islamiste armée.

D'un naturel si réservé d'habitude, Dioncounda Traoré est alors apparu rayonnant. Plusieurs chefs d'Etat et ministres des Affaires étrangères, en tête desquels le chef de la diplomatie nigérienne Mohamed Bazoum, sont aussitôt venus féliciter le chef de l'Etat malien avec force. Les accolades étaient de mise.

« La peur a changé de camp »

Au centre de conférences de l'Union africaine à Addis-Abeba, toutes les délégations sont solidaires du gouvernement malien, et plus encore depuis ce lundi midi, depuis que Dioncounda Traoré a prononcé, devant tous ses pairs, un discours très émouvant.

« Parce que la peur a changé de camp, voici que des voix crient à la croisade contre l'Islam, a-t-il lancé. Mais qu'on nous dise pourquoi personne ne nous a entendus quand notre pays, qui est musulman à 95%, a eu besoin de la compassion et de la solidarité de ses frères en Islam. »

L'UA débloque 50 millions de dollars

Et le président malien de conclure son discours par ses mots : « Ce cri n'est pas le premier. Puisse-t-il être le dernier, et entendu. Vive l'Afrique unie et solidaire ! Vive l'Afrique partenaire respecté du monde ! Vive la paix dans le monde ! Vive la France ! »

A ces mots, le président malien a fermé son micro, et toute la salle a applaudi.

Objectif : 460 millions de dollars

Ce lundi, l'UA a annoncé qu'elle financerait 10% de la Mission internationale de soutien au Mali (Misma). Ce mardi doit avoir lieu une conférence des donateurs, pour trouver au moins 460 millions de dollars, somme jugée nécessaire par l'Union africaine pour permettre le déploiement de cette force africaine, destinée à épauler - puis à remplacer - les troupes françaises.

L'aide de l'UA sera partagée en deux. D'un côté, 45 millions de dollars pour le déploiement de la Misma ; de l'autre, 5 millions pour la restructuration de l'armée malienne.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.