Mali: Les Touaregs du MNLA revendiquent le contrôle de Kidal

Plus au nord du Mali, à Kidal, les rebelles touaregs du MNLA ont annoncé le 28 janvier qu'ils contrôlaient la ville. Un moyen pour le Mouvement national de libération de l'Azawad replié depuis des semaines aux frontières du nord du Mali de montrer qu'il a bien pris ses distances vis-à-vis des groupes terroristes.

Une vingtaine de véhicules aux couleurs du MNLA ont pris position à Kidal le 28 janvier. Aucun coup de fil n'a été tiré. Le MNLA a dit vouloir contrôler la ville tenue jusque là par les islamistes. Amberry Ag Rissah appartient au MNLA. Il vit à Kidal. Pour lui les islamistes se font très discrets ces jours-ci et de nombreux jeunes ont fait défection des rangs d'Ansar Dine : « Il y a bien des ralliements. Ils sont partis à l'aventure parce qu'ils avaient des intérêts matériels, pas idéologiques. Ils ont pris conscience de l'aventure sans issue dans laquelle on les a engagés ».

Du côté de la direction du MNLA, on souhaite faire passer un message à la communauté internationale. Le MNLA est prêt à lutter aux côtés de la France contre les terroristes, tous les terroristes de la zone. Ibrahim Ag Mohamed Assaleh chargé des relations extérieures du mouvement déclare : « Nous voulons bien coordonner nos efforts avec l'opération Serval dans la lutte contre les terroristes qui sont à Kidal, Gao ainsi que Tombouctou.

On tient à vous informer qu'à quelques kilomètres de Gao au sud et à l'est de la ville, il y des poches de terroristes qui sont restés là-bas avec tout leur matériel militaire. Dans la région de Kidal, la plus grande partie des terroristes est passée dans la zone de Teghar-gharet , des montagnes qui sont au nord-ouest de Kidal à quelques kilomètres de la ville d'Aguelhok ».

Le MNLA qui souhaite jouer les bons élèves auprès de la communauté internationale mais aussi auprès de Bamako : dans un communiqué publié lundi , le MNLA demande au Mali l'ouverture de négociations dans le cadre du respect de l'intégrité territoriale du Mali. Le MIA, la branche dissidente d'Ansar Dine, affirme assurer le contrôle de Kidal avec le MNLA. Ce dernier dément fermement.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.