29 Janvier 2013

Nigeria/Ethiopie: Le Nigeria favori devant une Ethiopie qui peut encore surprendre

Photo: Ryan Wilkisky/BackpagePix
Victor Moses le joueur nigérian qui a marqué le pénalty.

Tandis que Zambiens et Burkinabé en découdront à Nelspruit, Nigérians et Ethiopiens joueront leur avenir à Rustenburg. La situation dans ce groupe après la deuxième journée laisse place à toutes les hypothèses, les quatre équipes pouvant légitimement espérer continuer leur chemin dans la 29e CAN Orange.

Nigeria - Ethiopie, en phase finale n'a qu'un précédent. En 1982, à Benghazi, en Libye, les Nigérians avaient imposé leur loi par trois buts à zéro.

Depuis ils se sont croisés à cinq reprises avec un avantage très net aux Super Eagles, même si en 2011 l'Ethiopie avait partagé les points (2-2) après une lourde défaite à Abuja (0-4) en éliminatoire de la CAN Orange 2012.

Tout serait très clair si on prenait pour référence les quelques confrontations antérieures. Mais les Nigérians n'exerce plus la même domination qui fut la sienne dans les années 90 et jusqu'au milieu des années 2000.

D'ailleurs Stephen Keshi a fait ce que nombre de ses prédécesseurs n'avaient osé faire en incorporant six joueurs locaux dans sa liste des 23.

L'Ethiopie avait séduit lors de son premier match, en tenant en échec le champion sortant (1-1) avant de subir un vrai KO (0-4) face au Burkina Faso pourtant longtemps réduit à dix. Cette fois on est obligé de penser que cet échec aura laissé des traces.

Le Nigeria n'a jusqu'à présent pas gagné se contentant de deux nuls avec le Burkina Faso et la Zambie, sur un score identique (1-1).

Stephen Keshi pense que son équipe, au point où elle se trouve, est capable de prendre moins de buts et d'en marquer davantage. Ses attaquants ont gâché des occasions ce qui est sans doute le souci premier de l'entraîneur.

Comment rendre les buteurs plus efficaces ? C'est sur le terrain qu'on verra s'il a trouvé la formule magique. «Nous avons notre destin entre nos mains, nous devons battre l'Ethiopie», déclarent à l'unisson joueurs et entraîneur.

Les Ethiopiens n'ont rigoureusement rien à perdre. Ils ont réconcilié sans doute l'Ethiopie avec son football, après trois décennies de disparition de la scène continentale.

Ils ont rempli leur mission en tenant en échec pour leur premier match depuis 1982 la Zambie, auréolée de son titre acquis en 2012. La suite a malheureusement été moins réjouissant avec le lourd échec face au Burkina Faso.

Le public éthiopien, très présent à Nelspruit ne leur en n'a pas tenu rigueur, trop heureux de pouvoir soutenir ses joueurs dans les bons comme dans les moins bons moments.

Et puis une victoire contre le Nigeria accompagné d'une victoire ou d'un nul avec la Zambie leur ouvrirait les portes des quarts de finale. Ce serait un nouveau coup de tonnerre après la qualification du Cap-Vert.

Sewnet Bishaw a remonté le moral de ses troupes et comptera en principe sur son tandem Adane Girma - Said Qalahdin pour donner une impulsion décisive.

Tant qu'on a les points pour espérer, il n'y pas de raison de renoncer.

Ads by Google

Copyright © 2013 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

Le Nigéria se qualifie en quarts de finale

Victor Moses le joueur nigérian qui a marqué le pénalty.

Le Nigeria a marqué deux buts en fin de partie sur penalties pour se hisser en quart de finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2013. Cette victoire de 2 à 0 devant les ... Read more »