Sidwaya (Ouagadougou)

30 Janvier 2013

Ethiopie: Les journalistes éthiopiens pas fair-play

Il a failli avoir du grabuge entre journalistes éthiopiens et burkinabè dans la tribune de presse au cours de la rencontre qui a opposé les Etalons aux Walyas. Tout est parti du carton rouge de Soulama à la 59e minute. Les journalistes éthiopiens, tous heureux de voir leur équipe se retrouver en supériorité numérique, ont commencé à se moquer des Burkinabè dans une ambiance de cri de joie. Quand Alain Traoré doubla la mise pour les Etalons et signant au passage sa seconde réalisation de la soirée, la joie de notre envoyé spécial n'a pas été du goût des Ethiopiens. L'un d'entre eux se leva et lui fit un bras d'honneur. Ce que notre envoyé spécial lui retourna et très vite. Le journaliste éthiopien dans la colère prit une chaise en guise de représailles. L'envoyé spécial de Sidwaya ne se laissa pas intimider et ramassa à son tour aussi une chaise et prêt à en découdre. Journalistes éthiopiens et burkinabè se retrouvèrent donc à couteaux tirés. Il a fallu l'intervention d'un membre de la CAF pour ramener le calme dans la tribune. Mais après le score sec de 4-0, les Ethiopiens reviendront à la raison et viendront féliciter les journalistes burkinabè pour la victoire sans bavure de leur équipe nationale.

Journalistes burkinabè, même galère

Pour minimiser le coût de la vie en Afrique du Sud, les journalistes ont loué un guest house où ils logent tous ensemble. Ils ont eu la géniale idée de se cotiser pour se faire à manger ensemble. Les rôles de cuistots sont tenus par Lassina Sawadogo de la Télévision nationale et Yacouba Sanou de la Radio nationale. Quand ils rentrent dans la cuisine, ils font sortir des mets très comestibles qui n'ont rien à envier à la cuisine des femmes. Le repas se prend en commun et les Sud africains sont médusés de voir les Burkinabè manger à la main. Le patron du guest house est même venu s'essayer à cet exercice et il est resté le dernier devant son plat tellement il se plaisait.

Alain Traoré au RCK ?

On a été surpris d'entendre que Alain Traoré joue au Rail club du Kadiogo (RCK). Cette information sortit de la bouche d'un supporter du RCK a étonné tout le monde. Mais en fait le supporter en question faisait allusion aux couleurs de Lorient qui ressemblent trait pour trait à celles des Faucons. Donc pour lui, Alain Traoré joue au RCK de France. Et en plus, comme Lorient entretient un partenariat avec le RCK, cela le conforte dans sa conviction.

Les gros ventres ont la cote

Pour séduire ou pour plaire en Afrique du Sud, il faut avoir un gros ventre. C'est la confession d'un autochtone de Nelspruit. Le gros ventre est synonyme d'aisance. Et si en plus tu as une voiture, tu as toutes les nanas à tes pieds. Quand il a dit cela, un des journalistes, qui présente cet avantage, a vite fait de se doucher et de sortir tout fourré pour mettre en exergue son ventre en vue d'aller à la chasse aux nanas. Ce dernier déchantera très vite car ses rands commençaient à prendre un coup du fait de la barrière linguistique.

Soulama n'écope que d'un match

Expulsé pour avoir capté un ballon hors de sa surface de réparation, lors de la rencontre contre l'Ethiopie, le portier burkinabè Abdoulaye Soulama n'écope que d'un match de suspension. C'est ce qui est ressorti hier à la réunion technique précédant le match Burkina # Zambie. Soulama, qui est en deuil, a le soutien de tous ses coéquipiers qui disent se donner à fond pour assurer la qualification pour lui permettre de retrouver ses buts et rendre un hommage à son papa qui est décédé accidentellement quelques heures avant Ethiopie # Burkina.

Ads by Google

Copyright © 2013 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.