Cameroon Tribune (Yaoundé)

Congo-Kinshasa: Retour à la table des négociations pour les protagonistes de la crise au pays

Photo: Radio Okapi
Délégués du M23 à Kampala lors des négociations avec le gouvernement congolais (Décembre 2012)

Gouvernement et M23 attablés depuis ce mercredi alors que la nouvelle force onusienne ne viendra plus.

Les pourparlers interrompus pendant le sommet de l'Union africaine à Addis-Abeba, ont repris hier entre le gouvernement congolais et les rebelles du M23. Mais lorsque nous mettions sous presse, aucune avancée concrète n'avait encore été réalisée lors de ces nouvelles assises de Kampala en Ouganda.

La reprise des discussions intervient après l'abandon d'un projet d'envoi d'une force onusienne destinée à combattre les groupes armés à l'est de la RDC lors du 20e sommet des chefs d'Etats de l'Union africaine dimanche et lundi dernier en Ethiopie. Et pour cause, les officiels sud africains présents à Addis-Abeba « ont fait part de la nécessité d'écouter les revendications du M23 ».

La nouvelle force onusienne devait remplacer une autre, proposée il y a un an par la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, en remplacement de la Monusco. Depuis, ce projet n'avance pas non plus. De même, ce sommet a été marqué par le report de la signature d'un accord-cadre sur la paix dans l'Est du pays par les chefs d'Etat des Grands lacs, sous l'égide du secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon.

Cette énième reprise des négociations, après autant d'interruptions, s'inscrit dans la continuité du chronogramme arrêté le 16 janvier dernier. Il prévoyait quatre points : la révision de l'accord du 23 mars 2009, les questions sécuritaires, les questions sociales, politiques et économiques ainsi que le plan de leur mise en oeuvre. Mais depuis lors, les parties achoppent sur le premier, notamment sur des détails telle la reconnaissance par Kinshasa des grades des soldats du M23.

Dimanche, le porte-parole du M23, Bertrand Bisimwa, s'est dit confiant quant à une issue favorable. Selon lui, son mouvement et le pouvoir de Kinshasa s'accordent déjà sur plusieurs points, malgré de petites divergences qui continuent à les opposer, rapporte la radio congolaise Okapi.

Ads by Google

Copyright © 2013 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

A Kampala, les pourparlers entre Kinshasa et le M23 piétinent

Le M23 se dirgeant ce dimanche 9 décembre vers la salle de conférence de Munyonyo à Kampala

Kinshasa s'en remet à la médiation ougandaise pour tirer les conclusions des pourparlers de Kampala avec le M23. « Il n'est pas prévu de signer un accord avec la rébellion », ... Read more »

Dialogue de sourd entre gouvernement de la RDC et M23

Délégués du M23 à Kampala lors des négociations avec le gouvernement congolais (Décembre 2012)

Le dialogue a encore du mal à reprendre à Kampala entre Kinshasa et le M23. Cette fois, rebelles et gouvernement ne sont pas d'accord sur la méthode proposée par la médiation ... Read more »