La CEDEAO vient en aide aux victimes d'inondation au Cap-Vert

SPONSOR WIRE

Praia - Cape Verde — La Commission de la CEDEAO a remis au gouvernement du Cap-Vert un chèque de 190.000 dollars US en guise d'aide aux victimes de l'inondation sans précédent qui a occasionné, au cours de l'année 2012, d'importantes dégâts matériels et des déplacements de populations sur l'île de Boa Vista.

Le chèque a été remis, le 21 janvier 2013 à Praia, la capitale, au vice- ministre capverdien de l'Infrastructure et de l'Energie maritime, M. Adalberto Vieira, par la Commissaire chargée du Développement humain et genre de la Commission de la CEDEAO, Dr Adrienne Diop, au nom du président de l'institution, M. Kadré Désiré Ouédraogo.

Ce "geste symbolique de fraternité" vient compléter les efforts que déploie le gouvernement capverdien pour alléger les souffrances des populations affectées, a dit Mme Diop, avant d'ajouter qu'il est motivé par la Vision 2020 de l'organisation, qui vise faire à faire évoluer celle-ci d'une CEDEAO des Etats à une CEDEAO des peuples.

La commissaire a transmis aux Capverdiens en général, et aux familles affectées en particulier, la sympathie et la solidarité de la Commission et des autres institutions de la Communauté, puis a fait remarquer qu'en dépit de ses préoccupations sur les plans politique et sécuritaire, la Commission ne perdra pas de vue les défis humanitaires auxquels font face les citoyens de la CEDEAO. Elle a déclaré que la Commission s'attaque à ces défis à travers divers instruments régionaux, dont le Protocole sur le mécanisme de prévention, de gestion, de résolution des conflits, de maintien de la paix et de la sécurité.

La Commissaire Diop a expliqué que la CEDEAO déploie de considérables efforts pour résoudre les crises politiques et l'insécurité alimentaire dans la région, soulignant que malgré le peu de ressources dont elle dispose, la Commission continuera à soutenir les citoyens de la communauté victimes de catastrophes naturelles. Réagissant aux propos de la Commissaire, le vice-ministre Vieira a exprimé sa gratitude à la CEDEAO pour ce don, qui est une véritable preuve de solidarité avec le Cap-Vert.

Il a promis que les fonds serviront à réparer les dégâts causés sur l'île de Boa Vista et à alléger les souffrances des populations affectées dont les pertes ont été estimées à plusieurs millions de dollars. Au cours d'une audience accordée plus tôt à la commissaire Diop, le vice- ministre des Affaires étrangères, M. Jose Luis Rocha, a réaffirmé l'engagement du Cap-Vert pour les idéaux de la CEDEAO et son soutien aux initiatives visant la résolution des crises régionales, principalement celle du Mali.

Il s'est dit optimiste quant à la consolidation des relations entre la CEDEAO et le Cap-Vert qu'il a décrit comme le plus petit pays et l'unique Etat insulaire sur les 15 qui composent la communauté économique régionale. La commissaire Diop a assuré le ministre que la CEDEAO respecte et protège les intérêts et les particularités de tous ses Etats membres et continuera à oeuvrer pour la paix et la sécurité, le développement économique et l'intégration de la région. Dr Adrienne Diop a également profité du voyage humanitaire pour visiter l'Institut capverdien pour l'équité du genre, où elle a entretenu les agents sur les programmes et activités de la Commission en faveur de la promotion de l'équité du genre et de l'autonomisation de la femme dans la région.

Répondant à un briefing de Mme Elsa Fortes, coordonnatrice du programme de lutte contre les violences faites aux femmes de l'Institut national, la commissaire a promis que la Commission intensifiera son soutien et ses efforts en faveur de l'autonomisation des femmes dans le pays, principalement dans les domaines prioritaires de l'Institut dont la lutte contre les violences faites aux femmes et les problèmes liés au cancer du sein. Le Cap-Vert, qui a réalisé de grands progrès en matière d'équité du genre et de développement de la femme, dispose d'une législation nationale sur les violences faites aux femmes.

Durant sa visite à l'Institut, Dr Diop était accompagnée de Mme Nicole Cossiba, chargée de l'équité du genre et de l'autonomisation de la femme à la Cellule nationale de la CEDEAO au Cap-Vert, et de M. Paul Ejime du département Communication de la Commission à Abuja.

Copyright © 2013 Economic Community of West African States. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.