Radio Okapi (Kinshasa)

Congo-Kinshasa: Joseph Kabila veut lutter contre la corruption et la fraude dans le secteur minier

Photo: Radio Okapi
Des creuseurs dans une mine artisanale de cassitérites.

Le président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, a préconisé, mercredi 30 janvier la lutte contre la fraude et la corruption dans le secteur minier.

A l'occasion de l'ouverture de la conférence sur la bonne gouvernance et la transparence dans ce domaine qui se tient à Lubumbashi (Katanga), le chef de l'Etat a estimé que cette lutte permettra de combattre le paradoxe existant entre les immenses richesses du pays et la pauvreté de la population.

Joseph Kabila a appelé les entreprises minières à tenir compte de leur responsabilité sociale vis-à-vis de la population. Il a fustigé l'écart constaté entre « les énormes potentialités minières dont regorge le pays et les activités minières intenses, d'une part, et, de l'autre, la modicité des bénéfices que l'Etat congolais en tire et les mauvaises conditions de vie des populations ».

Le chef de l'Etat a affirmé vouloir que le secteur minier devienne le vecteur du développement économique et social du pays », a déclaré le chef de l'Etat.

Le ministre des Mines, Martin Kabwelulu, a aussi reconnu que les revenus miniers ne reflètent pas les conditions de vie de la population congolaise. Il a annoncé qu'à l'issue de cette conférence, des recommandations capitales seront formulées en vue d'améliorer la gestion du secteur minier.

Le président de la société civile du Katanga, Jean Pierre Muteba, a apprécié le discours du chef de l'Etat mais il a exprimé ses inquiétudes quant à la mise en application des recommandations issues de cette conférence.

« Au-delà du discours, nous voulons que le chef de l'Etat puisse s'impliquer réellement dans la gestion du secteur minier en arrêtant toute ponction financière dans les entreprises publiques », a-t-il indiqué, réclamant une intensification de la lutte contre la fraude minière.

Plus d'une centaine de personnes prennent part à ces assises de deux jours, dont les représentants de différentes institutions du pays, les responsables d'entreprises et les membres de la société civile.

Les participants exposent notamment sur la situation du secteur minier et le respect de la législation dans les entreprises minières.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

Kabila veut lutter contre la fraude dans les mines de la RDC

Des creuseurs dans une mine artisanale de cassitérites.

A l'occasion de l'ouverture de la conférence sur la bonne gouvernance et la transparence, le chef de l'Etat a estimé que la lutte à mener permettra de combattre le paradoxe ... Read more »