Afrique du Sud/Mali: Les Bafana Bafana face à l'obstacle malien pour réaliser son objectif d'avant-tournoi

Photo: Gavin Barker/BackpagePix
Les Maliens ont arraché la prolongation 1-1 avant de s'imposer 3 tirs au but à 1.

Après être sorti de la phase de groupes, l'Afrique du Sud, pays hôte de la Coupe d'Afrique des nations a désormais son destin en main, puisqu'il s'achemine vers les huitièmes de finale ce week-end.

Il rencontre le Mali au stade Moses Mabhida de Durban sur le chemin de la réalisation de son objectif d'avant-tournoi, c'est-à-dire, atteindre les demi-finales.

Bien qu'ils n'aient remporté qu'un seul de leurs trois matchs du Groupe A, les Sud-africains ont accumulé suffisamment de confiance pour faire penser qu'ils peuvent continuer leur parcours.

En face d'eux se dresse une équipe malienne très inspirée et solide au milieu, mais faible en défense et en attaque.
Mais il bénéficie de l'assurance d'avoir terminé à la troisième place en s'octroyant la médaille de bronze, lors des dernières phases finales organisées en Guinée Équatoriale et au Gabon, il y a un an.

«Le Mali est une équipe talentueuse qui a de très bons joueurs. Il joue différemment des autres équipes que nous avons rencontrées jusqu'à présent. Ils aiment procéder lentement, ils aiment bien faire tourner le ballon », a observé l'entraîneur sud-africain Gordon Igesund.

« Les Maliens sont tous de grands garçons. Je les ai vus jouer contre la République Démocratique du Congo et tous les 11 joueurs sont grands. Nous devons utiliser le ballon, jouer bas, les contourner et se placer derrière eux ».

Les Maliens insistent sur le fait que la pression est tout à fait sur le pays hôte: «Tout le monde s'attend à ce que l'Afrique du Sud atteigne les demi-finales. Nous n'avons rien à perdre et allons tenter de déstabiliser l'équipe hôte. Les Maliens qui sont au pays n'ont pas eu beaucoup de raisons de se réjouir en dehors de la Coupe des Nations et nous jouerons pour eux », a déclaré l'entraîneur du Mali, Patrice Carteron, qui cherche à suivre les traces d'un autre jeune français Hervé Renard, qui a remporté la coupe d'Afrique de l'année dernière avec la Zambie.

La rencontre de samedi sera seulement la seconde entre les deux pays et comporte une pointe d'ironie.
Le Mali avait battu l'Afrique du Sud par 2 à 0 lors des huitièmes de finale, quand il a accueilli le championnat continental, il y a 11 ans.

Dans ses quatre participations précédentes, le Mali n'a jamais perdu de rencontre en quarts de finale, en remportant trois dans le temps réglementaire et une à travers les tirs au but.

L'Afrique du Sud a joué sa dernière rencontre de quart de finale en 2002 à Kayes, lorsque le Mali a surmonté un lent départ pour marquer deux buts en deuxième mi-temps.

Le Mali a remporté ses huit dernières rencontres en 1996, 1998 et 2000.

Ads by Google

Copyright © 2013 allAfrica.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

Le Mali qualifié pour les demi-finales

Les Maliens ont arraché la prolongation 1-1 avant de s'imposer 3 tirs au but à 1.

Les Aigles ont privé les Bafana Bafana sud-africains d'une demi-finale à domicile qui leur semblait promise en première période. Read more »