1 Février 2013

Cap-Vert/Ghana: Le petit poucet capverdien à l'assaut des Black Stars

Photo: Barry Aldworth/BackpagePix
Le penalty à la 53ème minute suite à une faute sur Gyan Asamaoah tiré par Mubarak Wakaso of Ghana, 22.

Le Ghana va commencer son match de quart de finale de la coupe d'Afrique des Nations, le samedi, contre les Requins Bleus des Iles du Cap-Vert, en tant que grands favoris, mais devra veiller à ne pas allonger la liste croissante des équipes éliminées du tournoi.

Les Black Stars, pour la quatrième fois consécutive, cherchent à atteindre les demi-finales du tournoi, après avoir terminé à la tête du Groupe B. Ce qui signifie qu'ils restent à Port Elizabeth pour le premier quart de finale du week-end.
Ils affrontent une équipe qui, dans ses rêves les plus fous, ne se serait pas considérée comme un possible demi-finaliste de la Coupe d'Afrique des Nations, six mois plus tôt.

Mais après leur victoire surprise sur le Cameroun, dans leurs matches de qualification et en terminant deuxième du groupe A, invaincus contre le Maroc et l'Afrique du Sud et après avoir battu l'Angola, les Capverdiens se sentent déjà comme la coqueluche du tournoi.

Mais il reste à voir s'ils ont la possibilité de tenir dans cette course vers l’élimination.

Le Ghana a de loin le meilleur arsenal et plus d'expérience dans cette compétition.

Mais son entraîneur Kwesi Appiah insiste sur la prudence, affirmant que les Capverdiens sont de dangereux adversaires pour ses Black Stars, parce qu'ils n'ont rien à perdre. « J’aurais préféré rencontrer la Côte-d'Ivoire (plutôt) que le Cap-Vert, car elle n’est pas sous pression. Le Cap-Vert est une équipe physique et ses joueurs sont également disciplinés tactiquement », a dit l'ex-joueur des Black Stars.

«Nous devons très bien nous préparer pour être à leur hauteur ... Je les respecte et nous ne pouvons pas nous permettre de les sous-estimer, car toute équipe qui s'est qualifiée à ce niveau du tournoi est bonne et ne doit pas être minimisée. Nous devons travailler dur pour passer l'étape du Cap-Vert ».

Les Ghanéens pourraient en savoir davantage auprès de leurs confrères du Cameroun, à ce sujet. Les Lions indomptables ont été éliminés de la qualification pour la CAN 2013 par le Cap-Vert en matches aller et retour.

Le Ghana a battu les Requins Bleus par 1 à 0 en match de préparation avant la compétition, mais Appiah a dit que les résultats des matchs amicaux n'ont pas vraiment d'importance. « Ce qui est important dans de tels matches, c’est le comportement tactique de votre équipe », a déclaré l'ancien défenseur international.

Vendredi, l'entraîneur du Cap-Vert, Lucio Antunes a ajouté: « Nous sommes très sérieux. Nous sommes une équipe sérieuse et nous avons gagné en confiance depuis le début du tournoi. Nous sommes plus forts ». Avant de poursuivre: «Nous sommes une bonne équipe ayant des joueurs ambitieux, et il n'y a aucune raison pour que nous ne battions pas le Ghana ; je pense que nous le pouvons. Je pense que nous pouvons passer en demi-finales. Lorsque vous êtes dans le tournoi, vous devez penser que vous allez gagner, et pourquoi pas »?

Ads by Google

Copyright © 2013 allAfrica.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.