2 Février 2013

Nigeria/Cote d'Ivoire: Les Super Eagles, un défi sérieux pour les Ivoiriens

Photo: Ryan Wilkisky/BackpagePix
Le but d'Emmanuel Emenike à la 43'mns. L'attaquant nigérian a été le bourreau des Ivoiriens

La Côte d'Ivoire qui est le favori du tournoi, verra ses aspirations au titre de championnat sérieusement mises à l'épreuve, lorsqu’elle affrontera le Nigeria en quart de finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2013, à Rustenburg, le dimanche.

Le Nigeria pourrait ne pas être la forte équipe d’autrefois, mais il va continuer à représenter un défi important pour les Ivoiriens.

Il s'agit d'une remarque faite par l'entraîneur Sabri Lamouchi, qui a mis en garde son équipe contre un excès de confiance, si elle veut enfin tourner la page des récentes déconvenues qu’elle a connues dans cette compétition et soulever enfin une coupe qui lui échappe depuis 1992.

«Il s'agit d'un match décisif. Le Nigeria est une grande nation de football. Nous devrons être très déterminés et très rigoureux », a déclaré Lamouchi. "Nous n'avons pas droit à l’erreur, surtout parce que nous jouons contre le Nigeria et que la moindre erreur nous coûtera très cher ».

Lamouchi a un effectif complet, et avait laissé se reposer quelques-uns de ses joueurs vedettes lors de la dernière rencontre du Groupe D, face à l'Algérie. L’effectif est complet, sans blessés.

« Dans le dernier match, nous avons eu la chance d’avoir effectué quelques changements, grâce à notre position au palmarès. Donc maintenant, nous bénéficions de l’avantage d'avoir toute l'équipe disponible. Il n'y a pas de blessés », a dit l’entraîneur.

Le Nigeria va rentrer dans la partie comme outsider, mais n'a pas cessé de s'améliorer au fil des matches de groupe.
L'entraîneur Stephen Keshi est devenu plus décontracté avec l’évolution de son équipe dans le groupe C et affirme que les joueurs également sont décontractés.

« L'ambiance est bonne, le moral est bon, tout va très bien », a-t-il dit. « Si vous voulez gagner un trophée, vous devez battre les équipes les plus fortes et les meilleures, alors pourquoi devrions-nous avoir peur d’une équipe ? Plus elles sont fortes, de plus haut elles vont tomber ».

Il s’agit d’une admirable confiance de l'entraîneur, qui doit se passer du milieu de terrain Fegor Ogude, suspendu pour le match.

L'histoire récente met en évidence un succès de la Cote d’Ivoire. Elle a battu le Nigeria par 1 à 0 en demi-finale de l'édition de 2006 en Egypte, et également sur le même score en quarts de finale en 2008.

Dans l'ensemble, les deux équipes se sont rencontrées à cinq reprises à la Coupe des Nations, avec deux victoires pour chacune et un match nul.

Ads by Google

Copyright © 2013 allAfrica.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

Le rêve de la Côte d'Ivoire brisé en quarts de finale

Le but d'Emmanuel Emenike à la 43'mns. L'attaquant nigérian a été le bourreau des Ivoiriens

L'une des premières grandes surprises de la CAN 2013 c'est l'élimination de la Côte d'Ivoire en quarts de finale. Donnés grands favoris avant même le début de la ... Read more »