Mali: Le MNLA arrête deux hauts responsables d'Ansar Dine et du Mujao

Un haut responsable d'Ansar Dine, Mohamed Moussa Ag Mohamed, et un autre du Mujao, Oumeïni Ould Baba Akhmed, ont été arrêtés samedi à la frontière algérienne par le MNLA. C'est du moins ce qu'affirme un cadre du mouvement touareg, qui précise que l'arrestation s'est produite après un accrochage entre le MNLA et un convoi de rebelles qui tentait de passer la frontière algérienne.

Ibrahim Ag Mohamed Assalé, Chargé des relations extérieures du MNLA, il revient sur cette arrestation.

Pour le MNLA, qui revendique l'arrestation de deux responsables d'Ansar Dine et du Mujao, c'est un joli coup médiatique. Le mouvement touareg ne cesse d'affirmer sa volonté d'aider les forces françaises dans leur traque des groupes terroristes cachés dans le nord du Mali.

Les circonstances de l'arrestation sont encore un floues, mais on sait que les deux hommes ont été interceptés à la frontière algérienne et qu'ils sont désormais en route vers Kidal. Le MNLA a fait savoir qu'il transmettra aux forces françaises toutes les informations que livreront les deux prisonniers. Paris cherche en effet les chefs d'Aqmi et d'Ansar Dine qui détiennent les otages français.

Parmi les deux responsables arrêtés figure Mohamed Moussa Ag Mohamed, considéré comme le numéro trois d'Ansar Dine et l'idéologue qui faisait trembler Tombouctou. La zone où les deux hommes ont été arrêtés a fait l'objet dans la nuit de samedi à dimanche d'intenses bombardements de l'armée française. Les frappes ont ciblé des dépôts logistiques et des camps d'entraînement dans la région de Tessalit, à 200 kilomètres au nord de Kidal.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.