La Tribune (Algiers)

2 Février 2013

Afrique: L'arbitrage, le talon d'achille du football africain

Photo: © Barry Aldworth/Backpagepix
(Photo d'archives) - Les décisions arbitrales ont souvent été contestées lors de la CAN 2013

La Confédération africaine de football a congédié l'arbitre égyptien Jehad Gerisha, qui a officié la rencontre Zambie-Nigeria, comptant pour le premier tour de la CAN- 2013. Cette lourde sanction a été prononcée suite à un penalty controversé accordé aux chipolopolo, qui en ont profité pour égaliser à cinq minutes de la fin de l'empoignade.

Dans la même foulée, la commission d'arbitrage de l'instance africaine a aussi décidé de geler la participation du referee malgache, qui a dirigé la seconde rencontre des Fennecs face aux éperviers du Togo.

La prestation d'Amada Nampiandzara a été, en effet, désastreuse pour l'équipe algérienne qui a été spoliée d'au moins trois penalties ; un arrêt du ballon de la main par un défenseur et deux coups francs dans la surface de réparation, synonyme de tirs aux buts. Malgré sa proximité de l'action, Nampiandzara avait curieusement ignoré le règlement qui s'imposait. Frustrée par la non-validation de son but égalisateur face à la Côte d'Ivoire, la sélection du Togo a attribué son échec à la partialité de l'arbitre.

«Ce qui se passe est inadmissible ! Il y a des règles du football qui n'ont pas été respectées. Je ne vais rien dire de plus !», fulmine Didier Six, le driver togolais, à l'issue de la rencontre. Lors du match Algérie-Côte d'Ivoire, le gabonais Otogo-Castane avait sifflé deux penalties pertinents pour les Verts, sanctionnant des tacles dangereux dans les 18 mètres. Mais il avait oublié de brandir les cartons jaunes qui vont avec.

Le même arbitre avait aussi accordé une touche de main du gardien ivoirien en dehors de sa zone, en omettant de prononcer l'avertissement automatique qui accompagne pareil cas. Beaucoup d'autres coachs et responsables des 16 sélections qualifiées ont émis des réserves contre les

directeurs de jeu, en soulignant souvent leur manque d'expérience et, parfois, leur parti pris. Le premier tour de la CAN-2013 a été ainsi marqué par des erreurs d'arbitrage scandaleuses, des hésitations frustrantes et une passivité nocive pour le bon cours du jeu. Joueurs et techniciens s'en sont plaints, car les décisions hasardeuses des arbitres ont visiblement influé sur les résultats de nombre de confrontations décisives.

Le président de la fameuse commission d'arbitrage, le tunisien Tarek Bouchemaoui, est même soupçonné d'usurpation de fonction pour favoriser son pays d'origine et les techniciens de même nationalité. Comme lors des éditions précédentes, le mauvais arbitrage et le jeu malsain des coulisses ont quasiment gâché cette phase des poules. Les excuses a posteriori de la CAF aux sélections lésées ne changent absolument rien au problème.

Il ne suffit pas de renvoyer des arbitres, qu'on a consciemment choisis pour leur inexpérience ou leur servilité, il faut taper plus haut pour changer cette triste réalité. A ce même sujet, la CAF a aussi les moyens pour promouvoir les échanges et la coopération avec d'autres confédérations continentales. Une telle initiative participera, à coup sûr, à créer l'émulation nécessaire pour élever le niveau de l'arbitrage africain.

Ads by Google

Copyright © 2013 La Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

L'arbitrage, l'autre point noir de la CAN 2013

(Photo d'archives) - Les décisions arbitrales ont souvent été contestées lors de la CAN 2013

En plus d'un public sud-africain qui a brillé par son absence pendant tout le tournoi, la Coupe d'Afrique des nations de football (CAN 2013) est également entachée par un ... Read more »