Cameroon Tribune (Yaoundé)

4 Février 2013

Cameroun: La diaspora en phase avec Paul Biya à Paris

Le chef de l'Etat a reçu huit délégations en audience lundi à l'hôtel Le Meurice

Journée très intense lundi pour le président Paul Biya dont la visite de travail en France, eu égard aux nombreuses sollicitations, déroule des prolongations. Il a reçu en audience à l'hôtel Le Meurice, de 11H à 14H puis de 16H à 19H , huit délégations de personnalités du monde de la communication, des chefs d'entreprises français ,ainsi qu'un échantillon de la diaspora camerounaise basée en France. Sans exception, tous les hôtes du chef de l'Etat ont relevé le soin qu'il a pris à présenter les réalités et les atouts du Cameroun, le programme des grandes réalisations et les perspectives positives pour le développement économique et social de notre pays.

Yannick Morillon, pdg de GEOCOTON , partenaire stratégique de la SODECOTON a ouvert le bal des audiences. Il a déclaré à la presse avoir échangé avec le président Paul Biya sur la situation de la SODECOTON dont son groupe est actionnaire. Dans la vision que le président Biya a du développement de l'agriculture, son groupe entend être plus actif à travers une diversification de produits: en plus du coton , le soja et pourquoi pas l'arachide. Des actions concrètes, dit-il sont déjà réalisées au niveau de la SODECOTON avec l'espoir d'une production de 240.000 tonnes cette année et le maintien d'un prix d'achat au producteur de l'ordre de 265 F . Un programme d'investissement sera bientôt entrepris pour reconditionner l'outil industriel et répondre à cet accroissement.

Hervé Bourges, le président du comité permanent de la diversité (France Télévisions) a suivi. Après avoir rappelé qu'il connait depuis longtemps le président Paul Biya, qu'il a créé l'ESIJY et qu'il était au Cameroun récemment lors des Etats généraux de la communication, il a dit avoir parlé avec le chef de l'Etat de l'avenir des médias, du rôle de l'information, des problèmes technologiques avec internet, de la liberté et de la responsabilité des journalistes. S'il n'a , ajoute-t-il ,pas de leçon à donner, il regrette cependant que le Cameroun, un grand pays, a un peuple orgueilleux qui ne se rend pas toujours compte que l'image du pays peut être améliorée. L a communication sans être la propagande parce qu'elle doit montrer ce qui se fait mais aussi les erreurs, n'est pas bonne sur l'extérieur.

Guillaume Giscard d'Estaing, pdg du groupe SOFEMA a apprécié toute l'amitié et la confiance que lui fait le président Paul Biya. Son entreprise, qui évolue dans le secteur de la sécurité notamment aérienne et maritime, travaille avec le Cameroun depuis des années. Avec le chef de l'Etat, il a , dit-il, fait le point sur le développement du Cameroun et les perspectives. Le président , ajoute-t-il ,est attentif et soucieux de la préservation de la paix au Cameroun et en Afrique centrale. Voilà pourquoi ils ont examiné les voies et moyens pour assurer la sécurité et la paix, le Cameroun pouvant compter sur l'expertise de SOFEMA , notamment pour les forces aériennes et navales , sans oublier la formation. Dans quelques mois on verra tout ça, conclue-t-il.

Stéphane Fouks, coprésident exécutif d'Euro RSCG Worlwide ( communication) a clos les audiences de la mi-journée. Pour lui, le président Biya , avec constance, fait avancer son pays sur deux jambes. L'une qui est le développement économique . L'autre, l'unité et la paix. On n'a jamais l'un sans l'autre. Ils ont analysé la cohérence dans l'action et dans la durée et quelques autres projets. Ils ont évoqué la nécessité pour le Cameroun d'être présent dans les réseaux sociaux, un champ de bataille permanent. Tout cela doit se développer dans les mois qui viennent.

Mme Clara Gaymard, présidente de General Electric France, accompagné de Pamphile Djoffon , dg de cette entreprise au Cameroun a dit avoir fait le tour d'horizon des perspectives économique du Cameroun Il était donc question de voir comment dans les domaines de son expertise notamment l'aéronautique, l'énergie ,et l'eau potable, la santé ( un hôpital de référence au Cameroun, pour toute l'Afrique centrale). Des études dans ce sens ont déjà été réalisées, dans le transport où son entreprise préconise le train pour faciliter les voyages entre Douala et Yaoundé.

Mme Patricia Balme de PB Com International affirme que le président Biya, qui est dans la dynamique des grandes réalisations, est le plus grand communicant naturel, comme il l'a montré sur le perron de l'Elysée.

Gimmy Ricci pdg de Crafts Contractors International (ingénierie de construction) a dit avoir fait au chef de l'Etat la proposition d'un nouvel aéroport international au Cameroun, entre autres.

Enfin le chef de l'Etat a reçu un groupe de 24 personnalités de la diaspora camerounaise en France, conduits par Me Bakoa, avocat. Il y avait des artistes comme Manu Dibango, des écrivains comme Calixte Beyala, des personnalités des médias comme Marie Roger Biloa, des médecins, des chefs d'entreprises et aussi des représentants du RDPC. En s'exprimant devant la presse, Me Bakoa a apprécié que le chef de l'Etat consacré le temps nécessaire pour présenter la situation au Cameroun et réitéré qu'il a pris bonne note des doléances de la diaspora camerounaise en France( notamment la question de la double nationalité, les Lions Indomptables et Camairco à redynamiser pour l'image du pays, la création d'une structure administrative s'occupant des Camerounais de la diaspora). L'échange a été, dit-il, très cordial, entrant dans le fond des sujets discutés avec le président Hollande , sans oublier la contribution de la diaspora pour le développement de notre pays.

Pour Manu Dibango, c'est une grande première réussit que cette rencontre avec le chef de l'Etat avec un panel de Camerounais de France. Il est , dit-il, allé au fond de ses réflexions. Il conclue en souhaitant que le pays communique mieux à l'extérieur. A u total, , les membres de la délégation , la diaspora patriotique, reconnaissent les efforts réalisés par le chef de l'Etat et sont en phase avec lui pour le développement économique et social de notre pays.

Ads by Google

Copyright © 2013 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.