Magharebia (Washington DC)

Afrique du Nord: Les économies du Maghreb face aux retombées du terrorisme

Photo: La Tribune
(Photo d'archives) - Travailleurs dans un puits de pétrole en Algérie

L'attaque contre le complexe gazier en Algérie et la crise au Mali pourraient avoir une forte incidence sur la croissance économique, mettent en garde les analystes.

L'attaque contre le complexe gazier en Algérie et la guerre contre le terrorisme dans le nord du Mali incitent les pays de la région à repenser leurs politiques économiques.

L'attaque lancée en janvier par un ancien émir d'al-Qaida contre le complexe gazier d'In Anemas visait directement le coeur financier de l'Algérie.

Pour certains membres des milieux des affaires, cette attaque doit être un véritable signal d'alerte.

Il y aura "un avant et un après In Amenas", a déclaré le président du géant algérien des jus de fruits NCA Rouiba au quotidien El Watan.

"Les Algériens sont maintenant dans l'obligation de diversifier leur économie, dont In Amenas a mis en lumière la vulnérabilité", a expliqué Slim Athmani.

Le secteur du gaz et du pétrole représente en effet 97 pour cent des exportations algériennes et deux tiers des recettes de l'Etat. Avec une production de 78 milliards de mètres cubes en 2011, l'Algérie se classe au neuvième rang mondial des producteurs de gaz naturel.

"Une certaine méfiance s'est installée et il faudra du temps pour que la confiance revienne", a déclaré Hocine Malti, ancien responsable de la Sonatrach. De l'étranger, les patrons des grandes entreprises délivrent pourtant des messages rassurants.

"Il n'est pas question que les entreprises françaises quittent l'Algérie", a déclaré Laurence Parisot, patronne du MEDEF (la fédération du patronat français), sur France 2.

L'attaque d'In Amenas aura cependant une incidence sur le secteur du tourisme dans le désert algérien, a toutefois mis en garde Hamdaoui Ahmed, président de l'Association des agences de voyage de Tamanrasset.

"Les agences touristiques locales en payeront le prix fort", a-t-il expliqué à Magharebia.

La Mauritanie voisine ressent elle aussi les retombées économiques du terrorisme.

Au lendemain de cette prise d'otages en Algérie, les autorités mauritaniennes ont renforcé la sécurité dans les sites miniers. Mais l'action militaire destinée à chasser le groupe islamiste Ansar al-Din et ses alliés d'al-Qaida du nord du Mali pèse également sur les coffres mauritaniens.

"La guerre se fait sentir. La plupart des commerçants qui se ravitaillent au Mali ont fini par baisser rideaux. Dans le secteur des transports, la situation n'est pas meilleure. Les bus qui desservent le Mali n'atteignent plus leur terminus, Bamako, faute de clients", explique le journaliste Assan Disallo.

L'attaque d'In Amenas et la guerre au Mali ont également eu des répercussions sur l'important secteur du tourisme en Mauritanie.

"Ces attaques ont eu des effets désastreux sur l'industrie touristique qui commençait à prendre son envol", a expliqué à Magharebia Ely Ould Maghlah, spécialiste de la sécurité en Mauritanie.

"Ce secteur a été fortement éprouvé", a-t-il ajouté. "La baisse de la fréquentation a atteint plus de 70 pour cent."

Ads by Google

Copyright © 2013 Magharebia. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

Le terrorisme contre les économies du Maghreb

(Photo d'archives) - Travailleurs dans un puits de pétrole en Algérie

L'attaque terroriste du complexe gazier d'In Amenas en Algérie ne sera pas sans conséquence pour les économies des pays de l'Afrique du Nord. Des spécialistes craignent déjà ... Read more »