Tunisie: Difficile consensus pour la formation d'un nouveau gouvernement

Photo: La Presse
M. Hamadi Jebali, chef du gouvernement provisoire

En Tunisie, on attend depuis l'été 2012 la formation d'un nouveau gouvernement. Les consultations effectives entre les partis qui ont débuté depuis la mi-janvier 2013 n'ont rien donné, le parti islamiste Ennahda ne voulant pas céder les ministères régaliens à ses partenaires, et notamment celui de la Justice pourtant très critiqué.

Devant ce blocage le parti présidentiel, le Congrès pour la République (CPR) et Ettakatol les deux alliés d'Ennahda menacent de retirer leurs ministres du gouvernement.

Ce qu'attendent les deux alliés d'Ennahda au pouvoir, ce sont des changements aux postes clés pour donner une meilleure image du gouvernement. La priorité pour Ettakatol et le CPR, c'est la nomination d'un nouveau ministre de la Justice car le pouvoir exécutif pèse trop sur le judiciaire. Ettakatol insiste : il faut confier ce ministère à une personnalité crédible et indépendante.

« On n'a pas de problèmes personnels avec monsieur Nourredine Bhiri, actuel ministre de la Justice, précise Mohamed Bennour, porte-parole du parti, mais il est important que ce ministère soit confié dans l'étape actuelle à une personnalité indépendante et crédible, ce qui pourrait contribuer à apaiser les tensions et assainir le climat politique, et donner un message positif concernant l'indépendance de la justice ».

Sans changement à la Justice, Ettakatol promet de se retirer de la coalition gouvernementale. Tout comme le CPR, le parti du chef de l'Etat Moncef Marzouki. « Nous avons cru à cette alliance, explique Adnène Mansar, le porte-parole de la présidence. Nous avons cru aux principes sur lesquels a été formé ce gouvernement. En même temps, nous ne croyons pas que ça pourrait continuer si tous les protagonistes campent sur leur position et refusent toute concession essentiellement le mouvement Ennahda ».

Ennahda, qui doit aussi faire face à de nombreux clivages en interne, est appelé par ses alliés à faire des concessions, d'ici la fin de la semaine.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

Formation du gouvernement tunisien compliqué

M. Hamadi Jebali, chef du gouvernement provisoire

En Tunisie, on attend depuis l'été 2012 la formation d'un nouveau gouvernement. Les consultations effectives entre les partis qui ont débuté depuis la mi-janvier 2013 n'ont ... Read more »