Cote d'Ivoire: Deux personnalités pro-Gbagbo arrêtées et extradées

En Côte d'Ivoire, après Charles Blé Goudé, deux nouvelles personnalités pro-Gbagbo ont été arrêtées au Ghana et extradées de façon express à Abidjan.

Il s'agit du commandant Jean-Noël Abéhi et de Jean-Yves Dibopieu. Jean-Noël Abéhi est l'ex-patron de l'escadron blindé du camp de gendarmerie d'Agban dans le nord d'Abidjan. Quant à Jean-Yves Dibopieu, c'est l'ex-secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (Fesci). Ils ont été conduits la nuit dernière vers le poste-frontière ivoiro-ghanéen de Noé.

La police ghanéenne a organisé l'arrestation, lundi 4 février, de l'un des piliers de l'appareil sécuritaire du régime de Laurent Gbagbo, le commandant Jean-Noël Abéhi. Comme le leader des patriotes, Charles Blé Goudé, arrêté à Téma, près de la capitale Accra il y a trois semaines et remis à la police ivoirienne en moins de 24 heures, l'officier de la gendarmerie Jean-Noël Abéhi a été transféré dans la nuit de lundi à mardi. Il est arrivé à l'aube à Noé où les policiers ghanéens l'ont remis à leurs collègues ivoiriens.

Avec d'autres militaires et civils en exil, le commandant Jean-Noël Abéhi est soupçonné par les autorités ivoiriennes de faire partie des organisateurs de certaines attaques qui ont visé l'année dernière plusieurs camps et positions de la police, de la gendarmerie et de l'armée.

L'officier avait fui son pays quelques mois après la fin de la crise postélectorale. Il avait pourtant reconnu officiellement le pouvoir d'Alassane Ouattara et était resté dans le camp de gendarmerie d'Agban, grâce notamment à la médiation du président de la Commission dialogue, vérité et réconciliation, Charles Konan Banny.

Un ancien cadre de la galaxie patriotique également arrêté

Un autre pro-Gbagbo est également tombé dans les filets de la police ghanéenne et faisait partie du même convoi arrivé ce matin à la frontière ivoiro-ghanéenne, un ex-cadre de la galaxie patriotique, l'ancien secrétaire général de la Fesci, Jean-Yves Dibopieu, successeur de Charles Blé Goudé à la tête de la Fédération estudiantine et scolaire qui avait invité chaque patriote à s'en prendre au moins à un Français. C'était en novembre 2004.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.