5 Février 2013

Nigeria/Mali: La Bataille des Aigles en demi-finale

Photo: Chris Ricco/Backpagepix
Le Nigéria ne s'est pas posé de questions pour envoyer le Mali à terre et s'envoler vers sa septième finale en CAN.

L'entraîneur du Nigeria Stephen Keshi pense qu'il aura un net avantage alors qu'il prépare la rencontre de son équipe contre le Mali en demi-finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2013, au Stade Moses Mabhida, mercredi.

Mais l'adversaire a refusé de l'admettre dans la guerre des mots à propos de ce qui est un match très attendu à Durban.

Keshi a été l'entraîneur de l'équipe du Mali, entre 2008 et 2010; et il n'y a pas eu de grand changement entre l'équipe nationale actuelle et celle d'alors. Ce qui lui donne une connaissance approfondie des joueurs.

« Quatre-vingt dix pour cent de leurs joueurs actuels étaient dans l'équipe lorsque je l'entrainais. Donc, je sais à quoi m'attendre de leur part, le mercredi », a déclaré Keshi.

« Nous ne pensons pas à la finale en ce moment, mais à la demi-finale contre le Mali. La connaissance que j'en ai est un avantage, mais cela ne signifie pas que nous n'allons pas travailler très dur pour être en mesure de gagner ce match. »

Seydou Keita, le chevronné milieu de terrain du Mali, croit que le passé n'aura aucune influence sur le match de mercredi et insiste sur le fait que le Mali de 2013 a un style très différent de celui qui a joué sous Keshi.

«Les gens n'arrêtent pas de dire que le Nigeria va nous vaincre le mercredi, parce que leur entraîneur Stephen Keshi connaît les secrets de l'équipe du Mali pour nous avoir entraînés dans le passé, mais cela n'est pas exact», a dit Keita.

«Nous avons eu trois entraîneurs après le départ de Keshi et cela devrait vous faire comprendre que beaucoup de changements ont eu lieu. Keshi, avec tout le respect que j'ai pour lui, rencontrera une équipe différente mercredi, et non celle qu'il a laissée derrière lui. Donc, dites-lui que nous avons changé ».

L'une des clés de la demi-finale pourrait être l'attaquant nigérian Emmanuel Emenike. Un joueur qui est passé des ligues inférieures de l'Afrique du Sud au grand football européen, titulaire inamovible au Spartak Moscou et jouant en Ligue des Champions de l'UEFA.

La manière dont le Mali s'occupera de lui sera instructive, de même que de l'avant-centre de Chelsea, Victor Moïse, qui a commencé à retrouver sa forme après un début de tournoi poussif.

L'histoire va aussi dans le sens d'un succès du Nigeria qui n'a jamais perdu face au Mali dans leurs six dernières rencontres, sur lesquelles il en a remporté trois.

Ce sera la quatrième fois depuis 2002 que les deux équipes se rencontrent dans les phases finales de la Coupe d'Afrique des Nations, le Nigeria a remporté deux de celles-ci.

Ads by Google

Copyright © 2013 allAfrica.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

Le Mali boit la tasse devant le Nigéria qui va en finale

Le Nigéria ne s'est pas posé de questions pour envoyer le Mali à terre et s'envoler vers sa septième finale en CAN.

La bataille tant attendue entre "Aigles" n'a finalement pas eu lieu car le Nigéria a été trop fort pour le Mali. Les poulains de Stephen Keshi ont battu la troupe à Seydou ... Read more »