Fasozine (Ouagadougou)

Burkina Faso/Ghana: CAN 2013 - historiques Etalons!

Photo: Barry Aldworth/BackpagePix
L'homme du match, Aristide Bance du Burkina Faso.

Les Etalons du Burkina Faso se sont qualifiés pour la finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2013 en battant le Ghana aux tirs aux buts (1-1, 3 tab 2).

L'ouverture du score est ghanéenne. Elle intervient à la 13e minute, quand Wakaso transforme un penalty très discutable concédé par Mady Panandetiguiri suite à une faute dans la surface de réparation. Aristide Bancé répliquera à la 60e minute par un tir au ras du poteau droit du portier ghanéen. Un Aristide Bancé sous le feu des critiques ces derniers temps, mais qui s'est montré héroïque, tout comme l'ont été tous ses autres coéquipiers. Un but partout.Les Etalons tiendront bon, sans doute contre la volonté de l'arbitre qui avait choisi son camp: deux pénaltys et un but refusés aux Etalons, un pénalty plus que généreux accordé aux Black Stars, un carton rouge à Pitroipa pour une faute que seul l'arbitre voyait...

En octobre dernier, des confrères sénégalais avait élu cet arbitre -non sans humour- à Dakar «homme du match» Sénégal-Côte D'Ivoire, comptant pour les éliminatoires de la présente Can. «Par deux fois, son coup de sifflet a permis à la Côte d'Ivoire, par son capitaine Didier Drogba, de trouer le mur défensif sénégalais. Exaspéré par la conduite de Slim Jedidi, le public a disjoncté. Des gradins, des projectiles ont été lancés sur les juges de touche. La rencontre est interrompue à la 70ème minute (les Eléphants menaient au score par 2 à 0). Par mesure de sécurité, les joueurs sont rassemblés au milieu de la pelouse, de même que les supporters ivoiriens. La police tente de disperser les fans des Lions furieux dans les tribunes», se rappelle l'un d'eux.

On peut donc que le Tunisien rebelote, mais cette fois-ci sans succès. Car fort heureusement, la séance de tirs aux buts sera favorable aux Etalons. A Ouagadougou où la population est descendue dans les rues pour manifester sa joie, cette victoire est perçue comme la manifestation de la justice divine. Tout en espérant que les Etalons ramènent le trophée au Burkina où la nuit d'après victoire fut très courte, le pays entier reste mobilisé derrière ses "enfants en mission".

Malgré donc un arbitrage calamiteux, et c'est peu dire, le Burkina Faso disputera dimanche la première finale de son histoire. Ce sera contre le Nigeria, facile vainqueur du Mali, 4-1. Les deux équipes s'étaient rencontrées en matchs de poules et s'étaient séparées sur un score nul, 1-1. Le Ghana lui, affrontera samedi les Aigles du Mali dans la petite finale, pour la 3e place.

Ads by Google

Copyright © 2013 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

Le Ghana éliminé et le Burkina Faso en finale

L'homme du match, Aristide Bance du Burkina Faso.

Le Burkina Faso accède pour la première fois de son histoire à la finale de la Coupe d'Afrique des nations au terme d'un match fou remporté face au Ghana (1-1, 3 tab 2). Les ... Read more »