La Presse (Tunis)

8 Février 2013

Tunisie: Assassinat de Chokri Belaïd - Marzouki ordonne des funérailles nationales

Photo: Magharebia
Photo d'archives. Des Tunisiens sur l'avenue Bourguiba pour commémorer l'anniversaire de la révolution.

Le président de la République provisoire, Mohamed Moncef Marzouki, chef suprême des forces armées, a donné, hier, ses instructions pour organiser des funérailles nationales pour le leader politique Chokri Belaïd, prévues aujourd'hui. C'est ce qu'a affirmé, le bâtonnier de l'Ordre des avocats tunisiens, Chawki Tabib, dans une déclaration à l'agence TAP, à l'issue de sa rencontre avec le président de la République, ajoutant que le défunt sera inhumé au Carré des Martyrs, au cimetière El Jellaz.

Le ministre de la Défense nationale devra représenter le président de la République à la cérémonie des funérailles, a-t-il fait savoir, précisant qu'il a été décidé de mettre en berne le drapeau national en signe de deuil.

Une source du ministère de la Défense a déclaré à l'agence TAP par téléphone que l'Armée nationale assurera le déroulement des funérailles et la protection des participants.

Par ailleurs, le conseil de l'Ordre national des avocats avait annoncé, dans une déclaration rendue publique hier, que les obsèques de Chokri Belaïd, aujourd'hui, seront organisées dans le cadre de funérailles nationales «imposantes».

Le cortège partira à midi, à pied, de la maison de la culture à Jebel Jeloud (gouvernorat de Tunis), selon la même source.

Ads by Google

Copyright © 2013 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.