Radio Okapi (Kinshasa)

Congo-Kinshasa: Rien ne bloque le déploiement de la brigade internationale d'intervention, selon Lambert Mende

Au cours d'une conférence de presse vendredi 8 février, le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, a indiqué que « rien ne bloque » le déploiement de la brigade internationale d'intervention. Selon lui, un accord-cadre sera signé entre les pays concernés d'ici la fin du mois de février.

« L'autorisation pour ce déploiement sera donné en même temps que sera signé l'accord-cadre. Le feu vert viendra de New-York mais il n'y a plus aucun obstacle à ce niveau-là », a affirmé le ministre de la Communication Lambert Mende.

Il a souligné que cet accord-cadre devra être signé entre la République démocratique du Congo (RDC), le Rwanda, l'Ouganda, le Burundi, l'Angola, le Congo-Brazzaville, l'Afrique du Sud, la Tanzanie et l'ONU.

Hormis l'ONU, cet accord-cadre devrait être initialement signé par ces huit pays, mais il a été élargi à trois autres pays dont la Zambie, le Soudan du Sud et la République centrafricaine. Mercredi 6 février, le secrétaire général adjoint de l'Onu chargé des opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, a affirmé que la signature de ce texte serait « porteuse de grands principes pacificateurs »

Lambert Mende a également abordé la question de la gestation d'une nouvelle rébellion à Bukavu. Pour lui, il n'y a pas de rébellion au Sud-Kivu. « On parle d'une rébellion. En tous cas, jusque ce matin [vendredi 8 février], le gouverneur du Sud-Kivu et d'autres représentants de la province ne sont pas au courant. Il y a une personne qui dit qu'elle est à la tête de ce mouvement mais il n'a pris un seul mêtre carré du territoire congolais », a ajouté le ministre de la Communication.

Concernant l'arrestation des dix-neuf Congolais en Afrique du Sud et en Angola, Lambert Mende a remercié ces deux pays d'avoir démantelé ce groupe accusé de conspiration contre l'ordre institutionnel de Kinshasa. Lambert Mende a signifié que Kinshasa suit de près cette affaire et requiert des enquêtes complémentaires.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.