Le Potentiel (Kinshasa)

Burkina Faso/Nigeria: CAN 2013 - Le pays, l'invité surprise de la finale

Photo: Présidence du Faso
Décoration de l'équipe nationale burkinabè pour leur classement en 2e place à la CAN 2013

C'est incroyable ! Malgré l'injustice de l'officiel du match, le Burkina Faso accède, pour la première fois de son histoire, à la finale de la Coupe d'Afrique des nations au terme d'un match fou remporté face au Ghana (1-1, 3 tab 2). Les Étalons affronteront le Nigeria en finale.

Malgré le mauvais arbitrage de l'officiel maghrébin, le Burkina Faso a écrit mercredi soir à Nelspruit la plus belle page de son histoire. Les Etalons accèdent, pour la première fois de leur histoire, à la finale de la Coupe d'Afrique des nations. Une qualification amplement méritée face au Ghana (1-1, 3 tab 2).

Les hommes de Paul Put ont dû batailler dur contre les Black Stars, mais aussi contre un arbitrage tendancieux pour se frayer un chemin jusqu'à Johannesburg et une finale face au Nigeria ce dimanche 10 février.

Le mauvais arbitrage commence déjà dès le premier quart d'heure du match. Panandetiguiri retient très légèrement par le bras Atsu qui s'effondre dans la surface. Un contact similaire avait eu lieu quelques minutes auparavant sur Pitroipa dans la surface ghanéenne, l'arbitre n'avait rien dit. Là, il siffla pour le Ghana et pour Mubarak Wakaso qui ne se fit pas prier pour exécuter la sentence (1-0, 13e). Le milieu de terrain ghanéen inscrivait là son 4e but du tournoi.

Un véritable coup dur pour le Burkina ! Pourtant, les Etalons ne se laissent pas abattre à l'image de Nakoulma, auteur de trois actions dangereuses (25e, 28e, 31e). Malheureusement pour le milieu de terrain qui évolue en Pologne, il manque à chaque fois son dernier geste.

Le Ghana qui allait regretter 2 minutes plus tard de ne pas avoir concrétisé ses énormes occasions. Badu perd le ballon aux abords de sa surface. Kaboré qui rôdait, lance dans l'intervalle son coéquipier Bancé qui s'en va égaliser (1-1, 60e).

Les Etalons déchaînés tentent alors d'inscrire le but du break ! Bancé et Pitroipa s'essayent sans réussite, et quand enfin le ballon franchit la ligne de but sur un coup de pied de Nakoulma, c'est l'arbitre qui refuse ce but totalement valable (105e).

L'arbitre qui se signale une nouvelle fois de manière scandaleuse en expulsant Jonathan Pitroipa pour une simulation imaginaire, alors que celui-ci était bel et bien accroché dans la surface ghanéenne (118e). Dans la minute suivante, Gyan seul au point de penalty, croise trop sa reprise de la tête.

C'est donc aux tirs au but que l'issue de cette rencontre se décide et à ce jeu-là c'est Daouda Diakité qui se montre le plus fort ! Le gardien, burkinabè délivre les siens en stoppant le tir au but de Badu. Auparavant, ses coéquipiers Vorsah et Clottey avaient tiré à côté (1-1, 3 tab 2).

C'est donc le Burkina Faso qui rejoint le Nigeria en finale de la CAN 2013. La petite finale opposera comme en 2012 le Ghana au Mali.

LA DECEPTION DE PAUL PUT

Pour Paul Put, sélectionneur des Etalons, l'arbitre de la rencontre ne voulait pas du Burkina Faso en finale de cette 29ème édition de la coupe d'Afrique des Nations.

« Je suis très heureux de cette victoire, et qu'on soit arrivé en finale, je pense que c'était mérité. Le meilleur joueur ce soir était l'arbitre, c'était la star, très haut niveau (ironique). C'était clair qu'il ne voulait pas de nous en finale. Le penalty qu'il a sifflé, les cartons jaunes pour Pitroipa... J'ai dit aux joueurs à la mi-temps : On n'a pas besoin de l'arbitre pour gagner ce soir », a déclaré Paul Put, le coach du Burkina Faso.

Pour le technicien Burkinabè, ses joueurs étaient très efficaces sur le plan tactique, technique et physique. Il a toujours dit qu'il était venu avec 23 joueurs à Nelspruit. Tout le monde dans l'équipe peut créer la sensation. Et c'est le cas pour ce match de demi-finale réussi bien que l'arbitre de la rencontre voulait les barrer la route.

Les Etalons du Burkina Faso joueront contre les Super Eagles du Nigeria, qui joueront leur 7ème finale de la Coupe d'Afrique des Nations, alors que les Etalons seront à leur première finale.

PARCOURS DU BURKINA FASO

La coupe d'Afrique des Nations 1998 marque l'apogée de l'équipe du Burkina Faso emmenée par le sélectionneur français Philippe Troussier et des joueurs tels que Kassoum OUEDRAOGO, Zico, et Seydou TRAORE. Pendant cette édition organisée au Burkina Faso, les Etalons soulèvent une énorme ferveur populaire en atteignant les demi-finales. Au premier tour, le Burkina Faso remporte deux victoires contre l'Algérie (2-1, buts de Kassoum Ouédraogo et de Seydou Traoré) et la Guinée (1-0, but de Roméo Kambou) mais concède une défaite contre le Cameroun (0-1) au premier tour. Pour la première fois, le pays réussit à passer le premier tour en terminant deuxième du groupe.

En quarts, les Étalons battent la Tunisie (1-1 tab 8-7, but de Kassoum Ouédraogo) mais perdent en demi contre l'Égypte (0-2), futur vainqueur de la compétition.

Lors de la petite finale contre la RD Congo, ils perdent aux tirs au but (4-4 tab 3-1, buts d'Alassane Ouédraogo, d'Oumar Barro, de Sidi Napon et d'Ibrahima Tallé) et prennent la quatrième place.

Kassoum Ouédraogo est le meilleur buteur burkinabè avec 2 réalisations.

A la CAN 2000, elle fut éliminée au premier tour avec deux défaites contre l'Égypte et contre le Sénégal et un match nul contre la Zambie.

Pour la Coupe du monde 2002, elle bat l'Éthiopie au premier tour préliminaire. Au second tour elle finit devant le Malawi mais derrière l'Afrique du Sud et le Zimbabwe.

À la CAN 2002, le Burkina Faso fut éliminé au premier tour avec un match nul contre l'Afrique du Sud et deux défaites contre le Ghana et contre le Maroc. La plus large victoire de l'équipe du Burkina Faso de football fut enregistrée le 7 juin 2003, à Ouagadougou, contre le Mozambique, sur un score de 4 buts à 0.

A la CAN 2004, l'équipe burkinabè fut éliminée au premier tour avec un match nul contre le Sénégal et deux défaites contre le Mali et le Kenya. Elle échoua également au tour préliminaire de la CAN 2006.

Aujourd'hui, le Burkina Faso atteint le dernier carré de la Coupe d'Afrique des Nations. Classé dans le groupe C, le Burkina Faso a pris la tête du classement avec 5 points.

En quarts de finale, il a éliminé les Eperviers du Togo qui jouaient leur première qualification pour les demi-finales. Le match s'est soldé sur la marque de 2 buts à 1.

En demi-finale mercredi passé, les Etalons ont créé la surprise en éliminant de la plus belle manière, les Black Stars du Ghana. Bravo aux hommes de Paul Put qui n'oublieront pas sans doute cette 29ème édition de la Coupe d'Afrique des Nations. La finale est programmée pour le dimanche 10 février à Johannesburg. Mais avant cela, l'on assistera d'abord à la petite finale (la 3ème place) qui mettra aux prises les Black Stars du Ghana aux Aigles du Mali.

Ads by Google

Copyright © 2013 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

Les Etalons du Burkina Faso officiers de l'ordre national

Décoration de l'équipe nationale burkinabè pour leur classement en 2e place à la CAN 2013

Les membres de l'équipe nationale burkinabè et leur encadrement technique qui ont séjourné en Afrique du Sud, ont été nommés officiers de l'ordre national le 12 janvier 2013 ... Read more »