Ouganda: Kampala - La question de la sécurisation de l'Est de la RDC à l'ordre du jour

Photo: Siegfried Modola/IRIN
Des soldats de l’armée congolaise

Les pourparlers de Kampala entre les rebelles du M23 et le gouvernement congolais se poursuivent à présent avec le deuxième point à l'ordre du jour. Il s'agit de la politique de sécurité pour l'est de la République démocratique du Congo. Sur ce sujet, les visions sont diamétralement opposées.

Pour la sécurisation de l'est, le M23 - en cas d'accord - se voudrait être un partenaire de l'armée gouvernementale. « Allons chasser ensemble FDLR [Forces démocratiques de libération du Rwanda, ndlr], Maï-Maï et autres forces négatives », dit en gros le mémorandum adressé par le mouvement au facilitateur ougandais.

Attention, répond Kinshasa, le M23 oublie qu'il est lui-même une force négative, et « il n'est pas question qu'il se transforme en partenaire ». Il n'y a qu'une issue possible au dialogue : « Que le M23 dépose les armes », répète un membre de la délégation gouvernementale. « Nous sommes incontournables », rétorque un dirigeant du M23, ajoutant que « le gouvernement de Kinshasa n'a pas d'armée ».

« La plupart des revendications du M23 sont illégitimes », selon Kinshasa. Pour l'heure, il n'y a pas encore de débat. Chacun dépose ses conclusions par écrit. Le fossé est grand. Le M23 se considère comme le meilleur dans la lutte contre les groupes armés alors que, pour Kinshasa, le M23 est un groupe armé comme les autres.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

Kinshasa rejette en bloc les demandes du M23

Des soldats de l’armée congolaise

Dans un document de quatorze pages remis au facilitateur ougandais, Crispus Kayonga, la délégation gouvernementale aux pourparlers de Kampala a qualifié plusieurs demandes des ... Read more »