11 Février 2013

Afrique: Les meilleurs joueurs de la CAN 2013

Si Jonathan Pitroipa a été désigné meilleur joueur de la CAN 2013, le Burkinabè n'est pas le seul à avoir tapé dans l'oeil des envoyés spéciaux de France 24, de MCD et de RFI. Charles Kaboré, Seydou Keita, Victor Moses... La liste des participants qui ont brillé est longue. Présentation.

Emmanuel Emenike (attaquant/Nigeria) :

« Il occupe la première place du classement des buteurs à égalité avec le Ghanéen Mubarak Wakaso (4 réalisations). Son coup franc contre la Côte d'Ivoire en quart de finale (2-1) a totalement déboussolé Copa Barry et a permis au Nigeria de sortir du tournoi l'équipe annoncée comme la future championne d'Afrique. Les Ivoiriens sont tombés de haut. » (Farid Achache/RFI)

Brown Ideye (attaquant/Nigeria) :

« Il a été dangereux en demi-finale et en finale. Son entente a été parfaite avec Victor Moses et Ambrose. Sur son côté droit, il est toujours prêt à recevoir les ballons et à créer le danger dans la défense adverse. Il se faufile avec facilité. Même durant la finale, il a été très présent.

Maintenant, Oleg Blokhine va le retrouver en forme avec le Dynamo de Kiev ! » (Annie Gasnier/RFI)

Charles Kaboré (milieu de terrain/Burkina Faso) :

« Capitaine d'une sélection du Burkina qui a réalisé le meilleur parcours de son histoire en CAN, il a parfaitement suppléé Moumouni Dagano dans le rôle de meneur d'hommes. De plus, il est le dépositaire du jeu du Burkina, c'est lui qui, grâce à ses transversales au millimètre et ses changements de rythme, a réussi à conduire des Burkinabè, trois fois battus l'an passé en trois matches de CAN, à cette performance. Son activité dans la vie du groupe mérite aussi d'être signalée, comme lors de la séance de tirs au but face au Ghana où, jusqu'au bout, il a encouragé et motivé ses coéquipiers. » (Antoine Grognet/RFI)

« Après son match de suspension lors de la première journée, le joueur de l'OM a apporté un véritable plus à son équipe. Joueur incontournable des Étalons, il est à l'origine de l'excellent parcours de sa formation. Il récupère, distribue, oriente, effectue des passes décisives. Bref un joueur majeur. En atteste cette statistique: Charles Kaboré avait réussi 157 passes dans la moitié de terrain adverse, meilleur total de la CAN 2013 avant la finale ! » (Sylvain Mornet/France 24)

« Pour son sang froid pendant la demi-finale. Sa flexibilité pendant le match contre l'Ethiopie. Et son travail pendant chaque match. » (Paul Myers/RFI)

Youssef Kaddiouli (attaquant/Maroc) :

« Malgré son petit gabarit et sa seule titularisation face à l'Afrique du sud, ce joueur des FAR de Rabat a marqué par sa touche de balle, sa rapidité et aussi par sa vision du jeu. C'était étonnant de ne pas le voir titulaire pendant la CAN, surtout après ses buts lors du match amical contre la Namibie. Kaddioui un joueur à surveiller, un grand talent. » (Aladin Bounedjar/MCD)

Seydou Keita (milieu de terrain/Mali) :

« Influence sur le jeu, technique remarquable (quelle couverture de balle !), milieu qui sait se placer devant, dans l'axe, pour marquer malgré son grand âge. Seydou Keita apporte tellement, également en dehors : une locomotive pour ses partenaires, toujours aussi motivé. La classe tout court ! Encore cinq matches en 2015 - si le Mali se qualifie - et Rigobert Song pourra dire adieu à son record de matches disputés en phases finales de CAN ! » (Philippe Zickgraf/RFI)

Victor Moses (attaquant/Nigeria) :

« Il a plein de 'pieds', de vivacité, d'idées et crée tout le temps le danger. En plus, il sait jouer collectif, avec son copain de Chelsea Obi Mikel, mais aussi avec Ideye et Emenike. » (Eric Chaurin/RFI)

Ogenyi Onazi (milieu de terrain/Nigeria) :

« Pour son influence discrète sur le jeu de son équipe, son énorme impact au milieu et son implication dans la construction offensive. » (Allaoua Meziani/France 24)

Jonathan Pitroipa (attaquant/Burkina Faso) :

« Son allure, son style, son élasticité m'ont emballé. Deux buts, deux passes décisives confirment son efficacité. Un grand joueur, tout simple et tout gentil : j'adore ! » (Olivier Pron/RFI)

Molla Wagué (défenseur/Mali) :

« Malgré ses 21 ans, le joueur du Stade Malherbe de Caen s'est imposé avec beaucoup de naturel au sein de la défense centrale malienne. Titulaire dès sa première sélection face au Niger, Molla Wagué a assuré à chaque match, rattrapant même les bourdes de son aîné, Adama Coulibaly. Wagué sera sans doute le futur patron de la défense malienne. Patrice Carteron, le sélectionneur des Aigles, croit en tout cas beaucoup en lui. » (David Kalfa/RFI)

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.