Cameroon Tribune (Yaoundé)

12 Février 2013

Cameroun: Evasion spectaculaire à la P.J à Garoua

Accusé du détournement de plus de 50 millions de F, un suspect s'est enfui en fin de semaine dernière.

Amadou Nestor, la cinquantaine révolue, agent comptable en service à la Caisse de développement de l'élevage du Nord (CDEN) ainsi qu'auprès de l'Ecole des faunes de Garoua, et accusé de détournement de deniers publics, est activement recherché par les services régionaux de la police judiciaire du Nord.

Après avoir été appréhendé et gardé à vue dans les cellules de la division régionale de la police judiciaire de Garoua, l'homme a réussi à tromper la vigilance de ses geôliers, et est depuis lors, introuvable. Nestor Amadou est soupçonné d'avoir distrait un montant d'environ 55 millions F des coffres-forts de la CDEN, destinés au règlement des factures du Laboratoire national vétérinaire (Lanavet) de Boklé-Garoua et au paiement des salaires des agents de cette structure en service dans les antennes respectives de Ngaoundéré et de Maroua.

Le mis en cause, selon des informations puisées à bonne source, était recherché depuis belle lurette, car ayant, à un moment, quitté le pays. Revenu il y a quelques semaines, il ne tardera pas à être appréhendé; une enquête judiciaire ayant, entre-temps, été ouverte.

Son évasion des cellules de la Drpj du Nord s'avère d'autant plus inexplicable que des agents de police en service dans cette structure étaient de faction le jour de sa disparition. D'où, précise notre source, des soupçons qui pèsent sur certains d'entre eux, suspectés de lui avoir facilité la tâche. Ces derniers ont d'ailleurs été mis aux arrêts, en attendant l'issue des enquêtes, ouvertes sur cette évasion, et qui permettra certainement d'y voir plus clair.

Ads by Google

Copyright © 2013 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.