Afrique de l'Ouest: Casques bleus de l'ONU - Le Mali hésite à donner son feu vert

Le gouvernement malien «hésite toujours» à donner son feu vert pour une opération de maintien de la paix de l'ONU dans le pays quand la sécurité le permettra. «Il semble y avoir une convergence de vues croissante sur la nécessité d'une telle opération» parmi les cinq membres permanents du Conseil de sécurité, ainsi qu'au sein de la Cédéao (Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest) et de l'Union africaine, a estimé le vice-secrétaire général de l'ONU, Jan Eliasson.

S'il y a bien une « convergence de vues croissante » sur une opération de maintien de paix de l'ONU au Mali, le gouvernement hésite encore. L'ONU « n'a pas encore reçu un feu vert clair de la part du gouvernement malien (..) qui hésite toujours », a déclaré le vice-secrétaire général de l'ONU, Jan Eliasson.

Il a réaffirmé que des casques bleus ne pourront être déployés que « quand la phase des combats aura pris fin », et qu'il y aura eu « une stabilisation de la situation ». Avant de déployer des casques bleus au Mali, il faudra également une nouvelle résolution du Conseil de sécurité de l'ONU.

« Sécuriser le territoire national »

Tiébilé Dramé, ancien ministre des Affaire étrangères malien, estime que le mandat des soldats onusiens doit être très clair : « Il faut s'assurer que ce ne sera pas une force d'interposition, mais que ce sera une force internationale sous drapeau onusien, pour permettre au Mali, non seulement de recouvrer l'intégrité du territoire national, mais de sécuriser le territoire national. Donc, la discussion autour du mandat est une étape importante, explique-t-il.

En vérité, ce qui est souhaitable, c'est que les troupes françaises soient le pilier de l'opération de maintien des Nations unies. De telle manière qu'il n'y ait pas seulement un changement de casque, c'est à dire transformer la Misma seule en troupe de l'ONU, mais également que les forces françaises restent composante essentielle de la force internationale, sous drapeau des Nations unies ».

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.