Burkina Faso: Des députés français demandent l'ouverture d'une enquête parlementaire sur la mort de Sankara

Vingt-cinq ans après l'assassinat de Thomas Sankara, les députés du Front de Gauche, soutenus par Europe Ecologie-Les Verts, ont déposé une nouvelle demande d'enquête parlementaire.

Une première demande avait été déposée en 2011, sans succès. André Chassaigne, député du Front de Gauche, juge que cette enquête permettrait de connaître la vérité sur l'éventuelle implication de la France dans l'assassinat du président burkinabè.

André Chassaigne, député PCF à l'Assemblée nationale française

Les éléments dont nous disposons peuvent permettre d'affirmer que la France a eu, à un niveau à déterminer, une responsabilité dans l'assassinat (de Thomas Sankara). La France, qui affirme avoir aujourd'hui vis-à-vis de l'Afrique un comportement différent (...) doit faire la vérité.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.