Fratmat.info (Abidjan)

13 Février 2013

Cote d'Ivoire: Municipales et régionales du 21 avril - la CEI fixe la nouvelle date de dépôt de candidature

Photo: Hien Macline
Les élections locales prévues en avril prochain risque de se tenir sans la participation de parti de l'ex-président Laurent Gbagbo

Le président de la Commission électorale indépendante (Cei) a, dans un communiqué dont fratmat.info a eu copie, invité les candidats qui n'ont pas encore déposé leur dossier de candidature à le faire du 20 février au 6 mars 2013 à son siège sis à Cocody les II-Plateaux-Abidjan. C'était ce mercredi 13 février au siège de la Cei à Cocody les II-Plateaux. Ce communiqué indique également que les formulaires de déclaration de candidature (liste et personnel) peuvent être retirés sans frais au Secrétariat général de la Cei, sis sur le Boulevard des Martyrs, Cocody Angré 7è tranche, bâtiment voisin à l'agence de la Société de distribution d'eau de Côte d'Ivoire (Sodeci).

A toutes fins utiles, le président de la Cei a rappelé les pièces à fournir et prie tous les candidats à tout mettre en oeuvre pour être dans les délais indiqués.

Les pièces à fournir :

1- Une déclaration de candidature, en double exemplaire, sous la forme d'une liste de candidats conforme à la composition numérique (nombre de sièges à pouvoir) du Conseil concerné ; déclaration à établir sur un formulaire spécifique délivré sans frais par la Commission électorale indépendante (Cei). La liste portant déclaration de candidature doit être accompagnée, pour chaque candidat de la liste, des pièces suivantes établies depuis moins de trois (03) mois :

2- Une déclaration personnelle de candidature, sur un formulaire spécifique délivré par la Cei, revêtue de la signature dûment légalisée du (de la) candidat (e) ;

3- Un extrait d'acte de naissance ou du jugement supplétif en tenant lieu ;

4- Un certificat de nationalité et, pour les naturalisés (es), une photocopie du décret de naturalisation en sus ;

5- Un extrait du casier judiciaire ;

6- Un certificat de résidence ;

7- Une attestation de régularité fiscale ;

8- Une déclaration sur l'honneur de non renonciation à la nationalité ivoirienne, sur feuille libre, pour les candidats à l'élection des Conseillers Régionaux ;

9- Un reçu du cautionnement de Dix Mille (10.000) FCFA délivré par le Trésor Public ;

10- Une lettre d'investiture du (des) parti (s) ou groupement (s) politique (s) parrainant la liste de candidature, le cas échéant ;

11- Un spécimen du symbole, du sigle et de la couleur choisis par la liste pour l'édition du bulletin unique de vote (version numérique sur support électronique de préférence) ;

12- Deux photographies noir et blanc (bonne netteté et bon contraste) dont l'une au format 3,5 cm x 4,5 cm et l'autre au format 13,0 cm x 18,0 cm.

Seuls les originaux des pièces exigées seront acceptés, à l'exception de la copie du décret de naturalisation.

Ouattara Ouakaltio

Source : Service de communication de la Cei

Ads by Google

Copyright © 2013 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

Le FPI non partant pour les locales en RCI

Les élections locales prévues en avril prochain risque de se tenir sans la participation de parti de l'ex-président Laurent Gbagbo

La réconciliation nationale en Côte d'Ivoire risque d'être compromise par les divergences politiques. Le FPI, principal parti d'opposition et formation politique de ... Read more »