Radio Okapi (Kinshasa)

14 Février 2013

Afrique du Sud: Les 20 congolais accusés de complot contre Kabila vont comparaître le 27 février

Photo: ER24 EMS/Flickr
La police sud-africaine.

Les vingt Congolais arrêtés en Afrique du Sud et accusés de vouloir renverser le président Kabila vont comparaître au tribunal régional de Pretoria le 27 février prochain.

La défense a obtenu le report de leur comparution au cours de la séance de ce jeudi 14 février à laquelle ont pris part des membres de la diaspora congolaise vivant à Pretoria. La séance n'a duré qu'une vingtaine de minutes.

Ces Congolais avaient été inculpés pour tentative de coup d'Etat le 7 février, deux jours après leur arrestation au Limpopo où ils s'entraînaient au maniement des armes sous couvert d'une formation de gardes spécialisés dans la lutte contre le braconnage.

Au moment de leur arrestation, ils étaient dix-neuf. Le vingtième, le chef du groupe, a arrêté par la police sud-africaine le 10 février.

Il porte le nom d'Etienne Kabila et prétend être l'un des fils de Laurent Désiré Kabila, père et prédécesseur de l'actuel président de la RDC, Joseph Kabila.

Ces hommes appartiendraient à l'Union démocratique des nationalistes pour le renouveau (UNR). A en croire le porte-parole du gouvernement de la RDC, Lambert Mende, ils auraient été arrêtés en possession de 5 000 fusils AK47, 500 roquettes TKM, des missiles sol-air, 50 valises satellitaires, 200 Talkies-walkies et 1000 grenades offensives.

Au cours d'une conférence de presse tenue le 8 février à Kinshasa, le ministre a remercié le gouvernement sud-africain « pour sa contribution exemplaire à la répression de la criminalité transfrontalière qui risquait de transformer la région de la SADC en un nouveau foyer de guerre et d'instabilité en Afrique ».

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.