Camer.be (Bruxelles)

15 Février 2013

Cameroun: Allemagne - Quatre camerounais en prison á Neustadt

Ils croyaient avoir le jackpot, mal leur en a pris. L´homme d´affaires allemand qu´ils pensaient avoir convaincu a discrètement alerté la police au moment où ils venaient récupérer 50.000 euros.

La petite bourgade de Neustadt, près de 55.000 habitants, située au sud-est de l´Allemagne a connu une semaine quelque peu insolite avec l´arrestation de quatre camerounais âgés entre 31 ans et 37 ans.

Quelques jours auparavant, ces camerounais dont l´identité n´a pas été révélée abordent un paisible homme d'affaires et lui expliquent la technique du "wash-wash" qui consiste á multiplier des billets de banque en les "lavant" avec des produits chimiques dont eux seuls savent la provenance et l´utilisation.

Pour convaincre ce dernier, ils se retrouvent dans un hôtel de la ville où ils procèdent à une démonstration qui aboutit à la multiplication d´un billet de 100 euros par 3, soit 300 euros.

La démonstration achevée, l´homme d´affaires simulant sa réticence accepte un rendez-vous dans le même hôtel dans les prochains jours , rendez-vous au cours duquel il apportera 50.000 euros.

Parallèlement, l´homme d´affaires alerte la police qui a connaissance depuis belle lurette de la pratique de feymania sur le sol allemand.

C´est sous le feu de l´action qu´elle débarque manu militari á l'hôtel et met la main d´abord sur deux camerounais dont l´un de 31 ans résidant à Heidenheim et celui de 37 ans basé à Baden-Baden.

Puis, les deux autres compères seront cueillis plus tard dans leurs domiciles respectifs de Germersheim et de Sandhausen par une très forte escouade de la police criminelle.

Tous les quatre méditent leur sort dans une maison d'arrêt de la ville.

Ads by Google

Copyright © 2013 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.