16 Février 2013

Mali: L'UE engage 20 millions d'euros supplémentaires

L'Union européenne a annoncé ce vendredi 16 février qu'elle avait décidé de payer 20 millions d'euros supplémentaires pour le Mali. Cette enveloppe s'ajoute aux 250 millions d'euros d'aide publique dont la reprise a été annoncée mardi à Bruxelles.

C'est une nouvelle enveloppe que l'Union européenne a décidé de débloquer en faveur du Mali. Ces 20 millions d'euros sont attribués au titre du Fonds européen de stabilité financière (FESF), un instrument financier spécifique de l'Union européenne. Il est destiné à la prévention des conflits.

L'utilisation de cette enveloppe est déjà globalement décidée. Elle doit en effet permettre d'aider au rétablissement de l'Etat de droit et de la souveraineté du gouvernement malien sur l'ensemble du territoire, et en particulier sur le nord.

Mission de soutien au Mali : la communauté internationale met la main à la poche

Il y aura par exemple des financements destinés aux forces de l'ordre de ces régions pour les équiper en véhicules et en moyens de communication. Plus largement, le but est aussi de soutenir la sécurisation par le gouvernement malien des villes et des sites sensibles contre la menace terroriste.

L'UE envisage aussi une action pour les services publics de base, par exemple financer des écoles et des dispensaires. Mardi 12 février, l'Union européenne avait déjà annoncé qu'elle reprenait son aide publique au Mali, après l'adoption à Bamako de la feuille de route pour le processus politique.

Cette aide publique devrait représenter 250 millions d'euros mais les besoins doivent encore être identifiés. Il peut s'agir de développement, de soutien à l'Etat malien, ou d'infrastructures par exemple.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.