Kenya: Les candidatures de Kenyatta et Ruto obtiennent le feu vert de la justice

Photo: Capital FM
Uhuru Kenyatta, sera-t-il de la prochaine présidentielle kényane? La réponse est attendue de la justice de son pays, appelée à se prononcer sur ce dossier aujourd'hui, vendredi 15 février 2013.

Arusha — Un tribunal kényan a donné vendredi son feu vert à la candidature de l'actuel vice-Premier ministre Uhuru Kenyatta qui brigue la magistrature suprême en dépit de son inculpation pour crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale (CPI).

Fils de Jomo Kenyatta, le père de l'Indépendance du Kenya, Uhuru a formé une alliance électorale avec le député William Ruto, également poursuivi par la cour internationale.

La Haute cour, siégeant à Nairobi, s'est déclarée « incompétente » pour examiner la requête déposée par plusieurs organisations et particuliers qui contestaient l'éligibilité de ces deux grandes figures de la scène politique kényane. « Il est de notoriété publique que les deux ont été inculpés ; mais étant donné que les tribunaux kényans et la CPI sont d'une compétence concurrente, nous ne pouvons pas statuer sur la même affaire. Seule la CPI peut leur interdire de briguer des postes publics », ont conclu les cinq juges de la chambre. « Les deux n'ont pas encore été jugés coupables et les citoyens ont le droit d'élire une personne de leur choix et les candidats ont le droit de se présenter », poursuit le jugement qui était retransmis en direct à la télévision. Selon les juges, les requérants peuvent saisir la Cour suprême s'ils estiment que la Commission électorale a violé la Constitution en approuvant les deux candidatures.

A l'entrée du tribunal, plusieurs partisans de l'alliance Kenyatta-Ruto ont scandé les noms de leurs candidats, en chantant et en dansant.

Selon l'AFP, Leempaa Suiyanka, un des porte-parole de la coalition informelle d'ONG ayant porté ce cas en justice, a indiqué que celles-ci n'avaient « pas encore décidé » si elles allaient ou non poursuivre leur procédure devant la Cour suprême. « Nous n'avons que deux semaines pour analyser le jugement et décider si nous portons l'affaire devant la Cour suprême. Nous sommes soumis à des contraintes de temps et d'argent ». Le premier tour du scrutin présidentiel aura lieu le 4 mars.

Plusieurs associations de la société civile et des particuliers kényans avaient saisi la justice, estimant les candidatures de Kenyatta et Ruto incompatibles avec les dispositions de la Constitution sur l'intégrité, en raison de leur inculpation par la CPI.

Uhuru Kenyatta, actuel vice-Premier ministre âgé de 51 ans, et l'ex-ministre William Ruto, 46 ans, sont inculpés par la CPI pour leur implication présumée dans les violences qui avaient suivi l'annonce des résultats de la précédente élection présidentielle de décembre 2007.Les deux procès dans lesquels ils sont poursuivis devraient démarrer les 10 et 11 avril, selon le calendrier de la CPI.

Jeudi, ils avaient participé en vidéo-conférence, depuis Nairobi, à une conférence préalable au procès au cours de laquelle ils avaient demandé le report de l'ouverture des débats au fond, au motif que le procureur leur aurait transmis tardivement certains documents. La chambre n'a pas encore statué sur cette requête.

Ads by Google

Copyright © 2013 Hirondelle News Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

Focus Sur

Les candidatures de Kenyatta et Ruto obtiennent le feu vert

Uhuru Kenyatta, sera-t-il de la prochaine présidentielle kényane? La réponse est attendue de la justice de son pays, appelée à se prononcer sur ce dossier aujourd'hui, vendredi 15 février 2013.

Un tribunal kényan a donné son feu vert à la candidature de l'actuel vice-Premier ministre Uhuru Kenyatta qui brigue la magistrature suprême en dépit de son inculpation pour ... Read more »