Gabonews (Libreville)

Afrique: Arbitrage CAN 2013/Slim Jedidi - « je n'ai pas été suspendu »

Très critiqué pour son arbitrage lors de Burkina Faso-Ghana en demi-finale de la CAN le 6 février dernier, Slim Jedidi sort pour la première fois de sa réserve et revient sur cet épisode. Il assure qu'il n'a pas été suspendu pour sa contre-performance et estime qu'il ne le sera pas.

Pour la première fois depuis le match, l'arbitre tunisien a accepté dans football365.fr, d'évoquer cette demi-finale de CAN entre le Ghana et le Burkina Faso.

Revenant sur l'analyse du match, il affirme s'être trompé : "Je me suis trompé. Que dire d'autre ? Comment l'expliquer ? Je ne sais pas. Dieu a voulu que je me trompe, voilà. Sur cette demi-finale, je n'ai pas été bon, j'ai commis plusieurs erreurs, c'est indéniable. J'ai mal vu, mal interprété les choses. Qui peut dire qu'il n'a jamais commis d'erreur ? Je suis navré pour ceux que ça a touché, je leur présente mes excuses. Mais aujourd'hui, j'essaie de passer à autre chose, d'avancer".

Sur les soupçons de corruption, il répond :"Non, je ne le comprends vraiment pas. C'est difficile de voir que les gens n'acceptent pas que j'aie pu me tromper. Au Burkina Faso, encore, je le comprends, parce que je crois qu'on n'est jamais objectif quand il s'agit de notre pays. Mais ailleurs, et ici en Tunisie en particulier, j'ai du mal à l'accepter. Je ne lis pas les magazines, je ne réponds pas aux journalistes, je me suis retiré avec des amis et ma famille pour essayer d'oublier tout ça".

Sur la suspension infligée par la CAF ?

"Mais quelle suspension? Il ne s'agit que de rumeurs, je n'ai pas été suspendu et je pense que je ne le serai pas. Durant la CAN, j'ai arbitré des matches difficiles, notamment cette demi-finale qui était considérée comme très délicate, cela veut dire qu'on me faisait confiance. Cette confiance ne s'est pas évanouie en un match. J'étais en lice pour officier lors de la prochaine Coupe du monde, je reste en lice. Cela n'a rien changé".

Ads by Google

Copyright © 2013 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.