Tunisie: Ghannouchi - Accord sur la formation d'un nouveau gouvernement d'ici la fin de la semaine

Carthage — La situation actuelle du pays exige un gouvernement de coalition avec une large participation des partis et des compétences, a déclaré le président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, à l'issue de la rencontre qu'il a eue, mercredi après-midi, au palais de Carthage, avec le président de la République provisoire, Moncef Marzouki.

"Nous sommes d'accord que ce gouvernement doit être formé en un court laps de temps ne dépassant pas la fin de cette semaine", a-t-il ajouté.

Il a, également, précisé que le mouvement Ennahdha a constaté auprès de plusieurs parties et formations politiques, une certaine prédisposition à se joindre au prochain gouvernement, indiquant que le mouvement a entrepris des consultations avec certains partis politiques, dont "Al Joumhouri". "Nous sommes ouverts à tous les partis de la Révolution", a-t-il affirmé.

Et d'ajouter, "Nous ne sommes pas encore parvenus à déterminer les noms des candidats à la présidence de ce gouvernement, mais nous poursuivons les discussions avec Hamadi Jebali, à ce propos".

Concernant la position d'Ennahdha quant à la neutralité des ministères régaliens, il a signalé que son "mouvement poursuit les concertations sur ce sujet".

Pour sa part, Ameur Larayedh, président du bureau politique, a confirmé que le mouvement Ennahdha poursuit, actuellement, ses discussions avec Hamadi Jebali qui pourrait, selon lui, "figurer parmi les candidats à la présidence du prochain gouvernement".

A préciser que la délégation d'Ennahdha ayant rencontré Moncef Marzouki, était composée de Rached Ghannouchi, Fethi Ayadi, Ameur Larayedh, Sahbi Atig et Abdelhamid Jelassi.

Ads by Google

Copyright © 2013 Tunis Afrique Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.