Fasozine (Ouagadougou)

21 Février 2013

Burkina Faso: Affaire Thomas Sankara - une nouvelle demande d'enquête parlementaire

Le Président de l'Union pour la Renaissance/Parti Sankariste (Unir/PS), Me Bénéwendé Stanislas Sankara a animé une conférence de presse ce jeudi 21 février à Ouagadougou. Il s'agissait pour lui de faire le point de son dernier séjour à Paris et d'annoncer notamment la nouvelle demande d'enquête parlementaire à l'Assemblée nationale française dans l'affaire Thomas Sankara.

Suite à son séjour sur les bords de la Seine, Me Bénéwendé Stanislas Sankara, président de l'Union pour la Renaissance/Parti Sankariste (UNIR/PS) a rencontré les journalistes avec qui il a discuté de divers sujets. «L'Assemblée nationale française a été saisie d'une nouvelle demande d'enquête parlementaire déposée et soutenue par des députés burkinabè et français mais aussi par des organisations non gouvernementales de défense des droits de l'homme comme l'ONG Survie et le réseau international Justice pour Sankara, justice pour l'Afrique», a signifié le conférencier.

Pour Me Sankara, ce voyage a été une occasion d'échanges et de partage d'expériences entre personnalités politiques du monde entier qui ont reconnu, entre autres, que «la crise mondiale a montré les limites du système capitaliste et qu'il faudrait plus que jamais oser inventer l'avenir». Le président de Unir/PS a, par ailleurs, pris part au forum sur le Mali ainsi qu'à la 8è éditionde la semaine anticoloniale.

Il faut noter que Me Sankara a été invité à Paris pour participer au 36è Congrès du Parti Communiste Français (PCF) qui s'est tenu du 7 au 10 février 2013. Pendant cette rencontre axée autour du thème «Il est grand temps de rallumer les étoiles», il était question de revoir les textes de base du PCF et de reconduire à son poste de dirigeant du parti, Pierre Laurent, adepte d'un «communisme de nouvelle génération».

Ads by Google

Copyright © 2013 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.