22 Février 2013

Afrique du Sud: Pistorius libéré sous caution

Photo: Werner Beukes/Sapa
Le champion handisport a finalement bénéficié d'une liberté sous caution. Oscar Pistorius est libre jusqu'à son procès

Pistorius, libéré sous caution. Le juge Desmond Nair a tranché. Le champion handisport sud-africain Oscar Pistorius, inculpé pour le meurtre de sa petite amie au matin de la Saint-Valentin, est libre, jusqu'à son procès.

Oscar Pistorius a fondu en larmes vendredi, devant le tribunal de Pretoria, quand le juge Desmond Nair a commencé a lire sa décision, obligeant le magistrat à s'interrompre pour lui demander si cela allait.

"Parce qu'il a agi au-delà de ce qu'une personne raisonnable aurait fait, il risque d'être condamné pour homicide volontaire", avait déclaré l'avocat Barry Roux devant le tribunal d'instance de Pretoria, où il a plaidé la libération sous caution de l'athlète.

"Je suis arrivé à la conclusion que l'accusé a présenté un dossier qui permet sa libération sous caution", a déclaré le juge. Il a estimé non recevable, les risques de fuite à l'étranger. Selon lui, Oscar Pistorius est non seulement très attaché à ses proches, mais sa santé et le fait que son passeport lui sera retiré éloignent cette hypothèse.

Selon lui, l'accusation a également échoué à prouver que Pistorius avait une tendance à la violence et que sa libération sous caution pourrait entrainer un trouble à l'odre plublic. Mais "accorder une caution ne préjuge pas de la culpaiblité. Elle se décide en fonction de l'intérêt de la justice", a-t-il déclaré pendant l'audience.

Oscar Pistorius, 26 ans, détenu dans un Commissariat de police, affirme qu'il a tué son amie Reeva Steenkamp par erreur, pris de panique alors qu'il l'a prise pour un cambrioleur caché dans les toilettes.

Ads by Google

Copyright © 2013 Africa Top Sports. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.