Tunisie: Ali Larayedh, ancien ministre de l'intérieur, a été nommé Premier Ministre

Le président Moncef Marzouki a approuvé ce vendredi 22 février la candidature d'Ali Larayedh au poste de Premier ministre. L'ancien ministre de l'Intérieur, présenté par Ennahda, succède à Hamadi Jebali qui avait démissionné le mardi 19 février. Il a désormais deux semaines pour constituer son cabinet.

C'est désormais officiel. Le président Moncef Marzouki a validé ce vendredi la candidature proposée par le parti Ennahda. Ali Larayedh, qui était jusque là ministre de l'Intérieur, va succéder à Hamadi Jebali, qui avait démissionné le mardi 19 février.

Ali Larayedh sera reçu ce vendredi après-midi à la présidence pour officialiser en bonne et due forme ce choix. Il aura ensuite quinze jours pour constituer son équipe gouvernementale et former son cabinet.

Un militant historique d'Ennahda

Ali Larayedh est un militant historique du parti islamiste Ennahda. Il avait été condamné à 15 ans de prison sous la dictature de Ben Ali, dont 10 ans qu'il a passé à l'isolement total. Il a été torturé à de nombreuses reprises pendant sa détention. Après la révolution, il avait été nommé ministre de l'Intérieur, ses anciens tortionnaires se retrouvant alors sous ses ordres.

Son bilan sécuritaire, en tant que ministre de l'Intérieur est, surtout selon l'opposition tunisienne, est considéré comme très mitigé.

Ads by Google

Copyright © 2013 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.