Angola: Construction de l'institut supérieur polytechnique

Luanda — L'évêque de l'Eglise de Notre Seigneur Jésus-Christ dans le monde, Afonso Nunes, a annoncé vendredi, à Luanda, que l'Institut Supérieur d'Angola, dont la première pierre sera lancée prochainement, aura 48 salles de classe et huit laboratoires.

Le chef religieux a fait cette déclaration à l'ouverture de la VIIème Réunion des cadres "Tocoïstes" qui se déroule pendant deux jours, avec la participation d'environ 500 délégués.

À l'époque, l'évêque Afonso Nunes a affirmé que la mission de l'Eglise était d'évangéliser, mais en tenant compte de la vision du fondateur du "Tocoïsme", dont "évangéliser sans éduquer ne mène pas au progrès", cette l'institution avait décidé, en collaboration avec les autorités gouvernementales, d'investir dans l'éducation, en commençant par la construction du complexe scolaire "Simão Toco" en 2001.

Il a précisé que l'église Tocoïste, outre l'évangélisation, soutenait aussi la formation de l'homme dans son ensemble, après l'engagement dans l'enseignement primaire et secondaire, maintenant elle se tourne vers l'enseignement universitaire.

«Nous voulons avoir un établissement d'enseignement supérieur de référence et c'est pour cette raison que nous cherchons à inviter des conférenciers nationaux et internationaux, et en même temps, avec le partenariat que nous avons avec le gouvernement de l'Angola, nous cherchons à inviter le ministre de l'Enseignement supérieur, afin de nous montrer les chemins sûrs pouvant conduire notre processus", a-t-il dit.

"Notre souhait n'est pas d'entreprendre un projet mercantile, mais le faire d'une fierté nationale et qui convienne à tous", a-t-il encore précisé.

L'évêque a, par ailleurs, annoncé, que l'Institut Supérieur d'Angola va administrer des cours techniques comme ceux de l'ingénierie de construction civile, la comptabilité et la gestion, l'agronomie, la médecine, le droit, et d'autres, en vue de contribuer au développement du pays.

Ads by Google

Copyright © 2013 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 2,000 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 200 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.